Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

03 mars 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Des matchs de quatre points au menu pour les Huskies

Huskies Rouyn-Noranda Cataractes Shawinigan

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le match contre les Cataractes sera crucial pour le classement général.

Les Huskies se préparent à disputer un match ultra important demain face aux Cataractes de Shawinigan avant de partir sur la route pour croiser le fer avec cette même formation et les Tigres de Victoriaville.

Les Rouynorandiens et la formation de la Mauricie possèdent actuellement le même nombre de points après 59 parties. Cette dernière allait cependant affronter les Foreurs ce soir. Les Tigres sont pour leur part un seul point derrière la meute en ayant un match de plus de disputés.

«On les sait que les matchs de cette semaine sont tous des matchs de quatre points. Pour nous, c’est une belle préparation pour notre jeune équipe en vue des séries. Ça va nous permettre de gagner en expérience», a fait valoir l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

Il faut dire que son équipe a beaucoup mieux joué depuis quelque temps. «On est meilleur sur 200 pieds. Offensivement, on joue un peu plus nord-sud et on attaque en se supportant. On doit cependant concrétiser un peu plus nos chances. Notre jeu défensif s’est amélioré et on joue avec intensité. On doit encore peaufiner certaines choses et arrêter de faire certains jeux est-ouest qui nous coûtent cher», a-t-il expliqué.

Gros match contre Shawinigan

Le match contre les Cataractes demain sera un des derniers de la saison. Cette équipe traverse une bonne séquence après avoir congédié Daniel Renaud [maintenant entraîneur des Foreurs de Val-d’Or] et d’avoir embauché Gordie Dwyer.

«C’est une équipe avec beaucoup de talent qui est très bonne pour récupérer les rondelles libres. Il faudra être physique dans les 1 contre 1 en plus de bien fermer l’espace. On sait où les attaquer pour se donner de bonnes chances de marquer», a soutenu Mario Pouliot.

Shaun Miller s’impose

Après une arrivée où il a connu quelques ratés, Shaun Miller est un joueur transformé depuis quelques semaines. Plus rapide, plus menaçant, l’attaquant de 20 ans semble trouver son rythme avec la meute.

«C’est tellement un bon leader. Il a un impact positif sur notre équipe. Il parle énormément au banc, il encourage tout le monde. Il a pris confiance», a souligné Mario Pouliot.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média