Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

03 mars 2020

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Ottawa facilitera l’achat de véhicules électriques

L’industrie minière pourra électrifier ses moyens de transport plus rapidement

AB-Mines_CreditCamionElectrique

©Photo Le Citoyen-Anne Blondin

Les sociétés minières pourront bénéficier d’un crédit d’impôt au niveau fédéral afin d’acheter des véhicules à énergie propre et ainsi contribuer à la lutte contre les changements climatiques.

Le gouvernement Trudeau va faciliter l’achat d’équipement à énergie propre afin d’aider l’industrie minière à avoir un rôle plus actif dans la lutte contre les changements climatiques. 

Le premier ministre Justin Trudeau a fait l’annonce le 2 mars, alors qu’il prenait la parole devant la Prospectors & Developpers Association of Canada (PDAC), d’un nouveau crédit d’impôt pour l’achat de véhicules et d’équipement à énergie propre. M. Trudeau a assuré que son gouvernement sera à l’écoute de l’industrie afin de trouver des solutions afin d’atteindre le seuil de zéro émission en 2050. 

L’incitatif du fédéral va couvrir 100% de l’achat des véhicules à zéro émission qui seront en activité avant 2024. Par la suite, l’incitatif financier sera de moindre importance. Les véhicules qui ne seront pas en opération avant 2028 ne seront pas éligibles à ce programme. 

L’industrie lourde serait responsable de 10% de toutes les émissions de gaz à effet (GES) de serre au Canada. Le premier ministre Trudeau croit que ce nouvel incitatif va aider à les réduire. 

Réaction positive 

L’Association minière du Canada (AMC) a réagi positivement à cette annonce du premier ministre. L’AMC est d’avis que le fait de réduire le coût de ce type d’équipement, par l’entremise d’un crédit d’impôt, va permettre leur déploiement à plus grande échelle dans les mines du Canada. 

«L’annonce d’aujourd’hui aidera donc à réduire les risques associés à ces achats et accélérera l’adoption de véhicules électriques dans un plus grand nombre de mines», a déclaré, dans le communiqué publié le 2 mars, le président et chef de la direction de l’AMC, Pierre Gratton. 

L’AMC soutient que l’électrification des mines peut contribuer à réduire les émissions de GES dans le secteur minier. Mais pour y parvenir, l’AMC rappelle qu’il est important d’investir dans les infrastructures pour assurer un accès à l’électricité propre. 

Des avantages importants 

L’AMC a souligné les impacts importants de l’utilisation des équipements à énergie propre.  

«Dans les mines souterraines, les véhicules électriques font baisser les besoins en ventilation, réduisent les déchets miniers en permettant des galeries d’avancement de taille moindre, améliorent la qualité de l’air pour les travailleurs et éliminent les émissions de GES qui contribuent aux changements climatiques», est-il cité dans le communiqué. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média