Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 mars 2020

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Casa Berardi prévoit exploiter cinq fosses d’ici 2034

Les mines souterraines seront délaissées pour extraire le minerai en surface

MAG-VMVP-CasaBerardi

©Photo Le Citoyen – Marc-André Gemme

Les travaux d’aménagement de la première fosse ont débuté en 2016.

Il y a un an, Hecla Québec annonçait que la durée de vie de la mine Casa Berardi, située au nord de La Sarre, serait d’encore au moins 15 ans. Dans un horizon assez proche, la société minière prévoit mettre fin à l’exploitation des gisements souterrains pour mettre l’accent sur les fosses à ciel ouvert.

«De 2015 à 2018, nous avons fait des campagnes de forage intensives qui nous ont montré clairement qu’il y avait des gisements de surface qui n’avaient pas été exploités dans le passé», a expliqué le vice-président et directeur général d’Hecla Québec, Alain Grenier.

Le plan pour les prochaines années sera donc de continuer à exploiter les gisements de surface situés entre les deux puits actuels de la mine, sur une distance de 4,3 km. Cinq fosses seront creusées dans cet espace.

Depuis l’été 2016, Casa Berardi exploite une première fosse à ciel ouvert qui donne de bons résultats. «En ce moment, on agrandit la première fosse, mais à celle-là vont s’ajouter quatre autres fosses, soit une petite et trois moyennes», a précisé M. Grenier.

Continuité sous terre

Bien que beaucoup d’efforts soient mis pour l’aménagement de fosses, Hecla Québec continue toujours de creuser sous terre. «On a des réserves souterraines prouvées et probables jusqu’en 2026 et en surface jusqu’en 2035», a indiqué Alain Grenier. Les fosses de surface devraient sécuriser l’avenir de la mine pour les 15 prochaines années. Durant cette période, beaucoup d’efforts seront mis pour exploiter les gisements souterrains. Cinq foreuses à diamants sont présentement sous terre à travailler sept jours sur sept.

Le puits de la Mine Est a d’ailleurs été rouvert et réhabilité. «On a trouvé des gisements au-dessus de l’ancien puits, alors on s’est dit que si c’était bon au-dessus, ça devait l’être en dessous aussi, a lancé M. Grenier. Donc, on a recommencé à forer et on a trouvé de quoi de bien.»

L’entreprise sort du minerai de développement de la partie Est depuis trois mois. Ce secteur entrera officiellement en production à partir du mois d’avril 2020.

Pour l’instant, Casa Berardi pourra donc continuer ses opérations grâce aux réserves minérales des fosses à ciel ouvert, mais espère trouver de nouveaux filons sous terre pour allonger encore plus son espérance de vie.

Commentaires

10 mars 2020

Yvon Kenny

Chercher vous employier et où ses situé et qu'elle salaire plusieurs années d'expérience déjà acquis

10 mars 2020

Frédéric Nadeau

Opérateur de pelle mécanique et machinerie lourde disponible

11 mars 2020

RAOUL Landry

Salaire pour opérateur équipement lourd. Merci

12 mars 2020

Danny francoeur

Bonjour es ce possible d appliquer pour un emploie d opérateur si oui ou puis-je déposer ma candidature

12 mars 2020

dany lemay

chu partant pour chauffer une guidoune

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média