Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 mars 2020

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Le K911 de Karzelek s’implante à la mine Lamaque

L’invention d’Éric Bourque fait sa place dans le milieu minier

AB-Karzelec2

©Photo Christian Leduc/Karzelec

Éric Bourque et son entreprise Karzelek ont su convaincre les dirigeants de la mine Lamaque d’Eldorado Gold d’adopter le K911 comme moyen de protection en cas d’incendie souterrain.

Près d’un an après avoir lancé sur le marché son produit K911, Éric Bourque et son entreprise Karzelek s’est officiellement implanté à la mine Lamaque d’Eldorado Gold à Val-d’Or. Il souhaite que cette entente soit la première de plusieurs autres à venir. 

En un an, les choses se sont accélérées pour Éric Bourque et son entreprise Karzelek. Son passage à l’émission «Dans l’œil du dragon» en avril 2019 y est pour quelque chose. «Contrairement à ce que je m’attendais, ce ne sont pas les entreprises minières qui m’ont d’abord contacté, mais des travailleurs qui étaient intéressés d’en savoir plus sur mon produit et qui voulaient s’en procurer», a expliqué Éric Bourque. 

Grâce à cet intérêt, il a constitué un groupe de 125 travailleurs du Québec et de l’Ontario qui ont accepté de tester le produit et d’en faire une évaluation. C’est ainsi qu’Éric Bourque a pu faire des ajustements à son K911. 

«Entre autres, certains travailleurs trouvaient que notre outil n’était pas assez compact. Ceux qui travaillent dans les véhicules ne voyaient pas la nécessité de le porter en tout temps sur eux. À partir de ces commentaires, on a modifié notre produit et on a conçu une version qui est disposée dans un coffre aimanté qui est laissé à l’intérieur des équipements miniers. En cas de besoin, le K911 est aussi accessible que s’il le portait sur eux», a résumé M. Bourque. 

À la suite des modifications apportées, Karzelek a vu l’intérêt des minières augmenté. Selon M. Bourque, il s’agit d’un long processus puisqu’il n’existe aucune réglementation en ce moment qui exige que les travailleurs miniers sous terre soient dotés de ce type de protection en cas d’incendie. 

«Nous avons réussi à convaincre les dirigeants d’Eldorado Gold que c’était un outil de prévention intéressant et nécessaire» - Éric Bourque 

Entente avec Eldorado 

«Nous avons réussi à avoir une rencontre pendant laquelle nous avons fait une démonstration de notre produit. Nous avons réussi à convaincre les dirigeants d’Eldorado Gold que c’était un outil de prévention intéressant et nécessaire. Après notre rencontre, on nous a dit qu’ils étaient prêts à l’implanter partout dans la mine Lamaque», a résumé Éric Bourque. 

Le processus d’implantation du produit s’est fait de façon progressive. En plus d’avoir à acheter les équipements, il était nécessaire de former les employés sur la façon de l’utiliser et surtout à quel moment l’utiliser. 

«Il a fallu qu’Eldorado revoie ses protocoles d’urgences et qu’elle détermine à quel endroit elle voulait disposer les K911. Nous avons aussi procédé à la formation des travailleurs. Il était important de leur rappeler qu’ils devaient suivre les mêmes procédures qu’à l’habitude et que le K911 est là seulement en dernier recours, s’ils sont pris dans la fumée», a rappelé l’inventeur du K911. 

Les formations ont eu lieu au cours du mois de février et devraient déjà être en fonction. 

Espoir pour d’autres ententes 

Le fait d’avoir un partenariat avec une première minière laisse croire à Éric Bourque que d’autres partenariats pourraient être conclus prochainement. 

«Les minières veulent rarement être les premières à essayer un nouvel équipement. Maintenant que nous avons fait notre place à la mine Lamaque, je crois que cela pourrait avoir un effet d’entraînement», a-t-il avancé. 

M. Bourque a ajouté qu’il poursuivait ses démarches avec les minières de l’Ontario et même avec des sociétés minières du Mexique qui seraient très intéressées. Il a également confirmé que d’autres ententes avaient été conclues, mais qu’il n’était pas possible pour lui de les divulguer publiquement. 

Qu’est-ce que le K911? 

Le K911 est une tente de protection individuelle et ignifuge qui permet aux travailleurs miniers sous terre de se connecter au réseau de ventilation pour avoir accès à de l’oxygène. Si le travailleur se trouve coincé sous terre et qu’il n’est pas en mesure de se diriger vers les refuges, il peut déployer le K911 et atteindre la venue des équipes de sauvetage. Le K911 a plusieurs fonctions dont celle de former une civière lorsque deux K911 sont assemblés. 

Commentaires

18 mars 2020

pierremorissette

wow, bravo pourle k 911

20 mars 2020

Darquise Leroux

Bravo à toute l,équipe de k911 on se donne le mot, parlez en ,surtout les mineurs entre eux ,aux patrons ,aux autorités de la sécurité dans leur milieux de travail (ÇSST) .C,est votre affaires les mineurs !!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média