Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

06 avril 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Justin Bergeron candidat au trophée Émile-Bouchard

Justin Bergeron Huskies Rouyn-Noranda

©Photo Archives/Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Justin Bergeron avait été un rouage important des Huskies l’an dernier dans leurs conquêtes de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial.

Justin Bergeron, qui avait amorcé la saison 2019-2020 avec les Huskies de Rouyn-Noranda avant de la compléter chez l’Océanic de Rimouski, est l’un des trois candidats au trophée Émile-Bouchard, qui récompense le meilleur défenseur de l’année dans la LHJMQ.

Un choix de 4e ronde des Huskies en 2016 alors qu’il était issu du hockey scolaire, Bergeron vient de connaître une autre solide saison, sa troisième complète dans le circuit, en inscrivant 15 buts, 42 points et un différentiel de +33 en 57 matchs.

En nomination en compagnie de Jordan Spence, des Wildcats de Moncton, et de William Villeneuve, des Sea Dogs de Saint John, l’athlète de 19 ans a obtenu 24 points et un dossier défensif de +12 en 32 rencontres à Rouyn-Noranda, avant de poursuivre sur cet élan à Rimouski avec 18 points et une fiche de +21 en 25 parties après être passé à l’Océanic, le 6 janvier dernier, en retour du jeune espoir Alexis Brisson et de cinq choix au repêchage, dont un choix de 1re ronde et un choix de 2e ronde cette année.

Rappelons que Justin Bergeron a été l’un des acteurs principaux de la saison de rêve des Huskies ainsi que de leurs conquêtes de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial, l’an dernier, lui qui avait récolté 57 points en 65 matchs en saison régulière, pour ensuite connaître des séries éliminatoires du tonnerre en accumulant 20 points dont 8 buts en 19 rencontres.

Le trophée Selke pour Harvey-Pinard?

Un autre ancien Husky pourrait être honoré par la LHJMQ prochainement, soit Raphaël Harvey-Pinard, l’un des trois candidats pour le trophée Frank-J. Selke, décerné au joueur le plus gentilhomme.

Échangé à Chicoutimi l’été dernier après avoir lui aussi contribué énormément aux succès de la formation rouynorandienne en 2018-2019, l’attaquant de 20 ans a complété la dernière campagne avec 34 buts, 78 points et seulement 16 minutes de pénalité en 62 matchs, pour ainsi aider les Saguenéens à compiler une fiche de 45-12-6 et à se hisser au 3e rang du classement général.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média