Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

07 avril 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Amendes salées et parcs fermés à Val-d’Or

Pierre Corbeil

©Photo Archives - Sophie Rouillard - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil.

Qu’on se le tienne pour dit, la Ville de Val-d’Or n’a pas l’intention de lésiner avec la pandémie de COVID-19 et les récalcitrants.

Dans la foulée de la lutte à la propagation du Coronavirus, le conseil municipal a ainsi adopté, lors de son assemblée régulière du 6 avril (tenue par télé-conférence), un règlement interdisant jusqu’à nouvel ordre (le 4 mai) l’utilisation des parcs à modules et balançoires, aires de jeux, bancs de parc, terrains sportifs, patinoires, parcs de planches à roulettes et parcs à chiens. Les pistes cyclables et les sentiers pédestres vont demeurer accessibles, mais leurs utilisateurs devront respecter la consigne de distanciation humaine d’au moins 2 mètres.

«Comme nous n’avons pas les effectifs pour surveiller chaque endroit en tout temps, on demande la collaboration des citoyens. C’est en respectant rigoureusement les règles que l’on verra plus vite la lumière au bout du tunnel et que l’on va gagner cette bataille», a mentionné le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, en invitant la population à aviser la police (au numéro *4141) en cas de situation irrégulière.

Des billets d’infraction de 550 à 1000 $

M. Corbeil a d’ailleurs fait savoir que les policiers de la Sûreté du Québec avaient commencé à émettre des constats d’infraction à Val-d’Or à des gens qui ne respectaient pas les consignes de distanciation sociale et d’interdiction de rassemblements.

«Nous avons une très bonne collaboration de la population en général, sauf qu’il y a quelques récalcitrants. Selon les informations que nous avons reçues, huit billets de ce genre ont été émis dans les dernières heures, signalait le maire lundi soir. La police a même dû intervenir dans un party durant la nuit! On parle d’amendes de 550 à 1000 $, plus les frais (500 $ dans le cas d’un constat d’infraction de 1000 $). S’il y a des gens qui ne veulent pas comprendre, peut-être que leur portefeuille va les faire réfléchir…», a renchéri M. Corbeil.

«Il ne faut pas baisser la garde»

Même si, selon les chiffres de la santé publique régionale, la Vallée-de-l’Or semble plutôt épargnée par le virus jusqu’à maintenant, Pierre Corbeil exhorte les citoyens à la plus grande prudence, à rester à la maison autant que possible et à suivre les consignes des autorités à la lettre.

«Avec le décalage (entre les tests de dépistage et l’entrée des résultats), nous n’avons pas nécessairement le portrait réel de la situation chez nous. La prudence est donc de mise, il ne faut pas baisser la garde en croyant que nous sommes épargnés, a-t-il prévenu. Le virus ne fait pas de discrimination; on le voit bien avec le premier ministre de la Grande-Bretagne qui est aux soins intensifs.»

Report des paiements de taxes

Au rayon des bonnes nouvelles, dans les circonstances, le conseil municipal de Val-d’Or a adopté de nouvelles mesures fiscales pour les contribuables affectés financièrement par cette crise sanitaire mondiale qui a provoqué une crise économique.

Les dates d’échéance pour le paiement des taxes municipales sont donc repoussées de deux mois chacune (soit aux 1er juillet, 1er septembre et 1er novembre). Les citoyens ayant fait parvenir des chèques postdatés qui souhaiteraient modifier leur arrangement sont invités à contacter la Trésorerie de la Ville (au 819 824-9613, poste 2233).

De plus, la Ville reporte au 1er juin les échéances de paiement de diverses facturations, dont celles concernant les droits de mutation ainsi que les constats d’infraction et les versements sur entente en matière pénale émis ou exigibles entre le 14 mars et le 4 mai, ou au 30e jour suivant la reprise des activités si celle-ci survient après le 4 mai. Le stationnement au centre-ville demeure aussi gratuit jusqu’au 4 mai.

«Nous sommes très attentifs à tous les impacts créés par cette pandémie sur notre communauté, a souligné le maire Corbeil, qui estime que 35 à 40% des payeurs de taxes vont se prévaloir des mesures offertes. Nous sommes confiants que ces mesures soulageront nos contribuables, qui pourront se concentrer davantage sur leur bien-être et celui de leurs familles. Nous suivons l’évolution de la situation et nous ajusterons nos mesures selon les besoins», a-t-il conclu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média