Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

08 avril 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Trois personnes s'ajoutent au décompte régional

François Legault insiste sur l'importance cruciale de protéger particulièrement les personnes âgées

covid

©Photo archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le premier ministre a insisté sur l'importance cruciale de protéger les personnes âgées, beaucoup plus vulnérables au virus que le reste de la population.

Alors que la région compte à présent 111 personnes qui ont contracté la COVID-19 depuis le 23 mars, François Legault a insisté sur la situation particulière des personnes âgées et l'importance cruciale pour elles de tout faire pour les protéger.

«Ces personnes sont plus à risque de contracter le virus, mais aussi plus à risque de développer de graves complications. D'ailleurs, 89 % des 175 décès survenus à ce jour à travers le Québec ont frappé des personnes âgées de 70 ans et plus», a fait valoir le premier ministre, qui a d'ailleurs annoncé que tous les résidents ainsi que le personnel des CHSLD fera l'objet de tests pour détecter la présence de la COVID-19 et avoir un portrait précis de la situation dans chaque établissement.

Avec 111 cas déclarés depuis le 23 mars (dont 28 personnes rétablies en date du 6 avril), cela signifie que la Santé publique a pu confirmer que 0,075 % des 147 542 habitants que compte la région (données démographiques de 2019) avaient été testés positifs à la COVID-19. Le CISSSAT brossera un portrait plus détaillé de la situation en Abitibi-Témiscamingue lors de son point de presse quotidien à 15h. Pour faire suite aux propos de M. Legault, il sera notamment question de la gestion de la COVID-19 dans les CHSLD de la région.

Vers la stabilisation

Le premier ministre a par ailleurs fait observer que, des 10 031 cas confirmés au Québec au 8 avril, il n'y en avait que 181 aux soins intensifs, soit une hausse de 17 cas depuis la veille. «Cela fait quelques jours qu'on observe que c'est en train de se stabiliser au niveau des hospitalisations. C'est là une excellente nouvelle. Nous ne sommes pas encore rendus là, mais si la tendance se poursuit, nous allons pouvoir revenir rapidement à une vie plus normale.»

François Legault a également mentionné que, par rapport aux scénarios évoqués la veille, le Québec s'alignait davantage, à ce jour, sur les pays qui s'en tirent le mieux que vers ceux où la situation est catastrophique. «De plus, notre scénario le plus pessimiste indiquait que nous aurions besoin de 1000 lits avec un respirateur; or, nous avons cette capacité, a-t-il assuré. Cependant, il ne faut pas relâcher nos efforts et continuer à respecter les directives (de confinement, de distanciation sociale et de lavage des mains).»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média