Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

29 avril 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

«J’allais à La Voix pour chanter, pas pour gagner»

Janicka Alie-Thivierge a adoré son expérience à l'émission à succès

Janicka Alie-Thivierge

©Photo: Osa Images et TVA

Janicka Alie-Thivierge lors de sa dernière prestation à l’émission La Voix.

L’Abitibienne d’origine Janicka Alie-Thivierge n’est pas prête d’oublier son passage à la célèbre émission La Voix, diffusée sur TVA.

Bien qu’elle ait été éliminée à l’étape des Duels (enregistrés avant que la crise de Coronavirus n’atteigne le Québec), la jeune chanteuse blues de 18 ans a grandement apprécié son expérience dans l’ensemble.

«C’était super! J’allais là pour chanter et pour apprendre, pas nécessairement pour gagner, a-t-elle mentionné. Pour mon duel, je n’ai pas de regrets, puisque je ne n’aurais pas pu faire mieux. J’ai trouvé le duel moins stressant que l’audition à l’aveugle, parce que je connaissais déjà l’environnement, la scène, etc.», a souligné Janicka.

Rappelons qu’après être passée au travers tout le processus qui précédait, l’artiste native d’Amos et résidente de St-Jérôme avait été choisie par Cœur de Pirate (Béatrice Martin) lors des fameuses auditions à l’aveugle, quelques semaines plus tôt.

«J’ai bien aimé travailler avec elle (Cœur de Pirate) et dans son équipe. Ç’a été comme un rêve de vivre cette aventure, a signalé Janicka. À La Voix, j’ai entre autres appris à aller davantage vers la simplicité dans ma façon de chanter, à y aller plus en douceur. J’ai souvent tendance à vouloir trop mettre le paquet tout le temps, mais je dois garder les choses simples», a-t-elle reconnu.

Un début et non une fin

Étudiante en chant au Cégep Lionel-Groulx de Ste-Thérèse, Janicka Alie-Thivierge estime donc que son passage à La Voix, avec Cœur de Pirate et les autres coachs, lui sera bénéfique pour la suite de sa carrière dans l’univers de la musique. «Même si c’est terminé pour moi à La Voix, c’est juste un début, pas une fin, a-t-elle fait remarquer.

«J’ai bien l’intention d’appliquer avec mon groupe (Wild Sisters Band) ce que j’ai appris à La Voix. Cette aventure n’a aussi fait que confirmer que chanter, c’est ce que je veux faire dans la vie, sans aucun doute. C’est d’ailleurs le cas à chaque fois que je suis sur scène», a raconté Janicka qui, avec ses parents Daniel Alie et Julie Thivierge ainsi que ses deux grandes sœurs, a l’habitude de visiter chaque été la parenté à Amos, là où, toute petite, elle a découvert sa passion pour la chanson et la musique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média