Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

5 M $ pour redémarrer la mine Beaufor d’ici 18 mois

La Caisse de dépôt et placement devient partenaire de la Corporation aurifère Monarques

Monarques_mine_Beaufor

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Située dans les environs de l’ancienne localité de Pascalis, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Val-Senneville, la mine Beaufor a été placée en mode surveillance et maintenance pour une durée indéterminée à la fin de juin 2019.

La Corporation aurifère Monarques pourra profiter d’un investissement de 5 M $ de la part de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en vue d’appuyer le redémarrage potentiel de la mine Beaufor, à l’est de Val-Senneville.

La transaction s’effectuera en deux étapes. Une première tranche de 3 M $ sera versée dès le départ, puis les 2 M $ suivants seront versés lorsque Monarques aura réalisé 15 000 mètres de forage sur la propriété Beaufor ou dans les 60 jours suivant le redémarrage des opérations à la mine. En échange, Monarques a vendu à la CDPQ une redevance de 3 % sur le revenu net de fonderie de la production d’or à Beaufor, dont elle pourra éventuellement racheter les deux tiers moyennant certaines conditions.

42 500 mètres de forage à prévoir

L’implication financière de la CDPQ permettra à Monarques d’intégrer de nouvelles technologies dans ses travaux d’exploration. Les deux partenaires ont en effet convenu de retenir les services de Découvertes GoldSpot, une société torontoise spécialisée en algorithmes de pointe en intelligence artificielle, afin d’augmenter l’efficacité et le taux de réussite des futurs forages.

«GoldSpot nous aidera à sélectionner les cibles de forage optimales tout au long du programme à partir des données historiques que nous avons compilées au cours des deux dernières années, a indiqué le PDG de Monarques, Jean-Marc Lacoste, par voie de communiqué. Notre objectif consiste à remettre Beaufor en production dans un horizon de 12 à 18 mois.»

Le futur programme d’exploration prévoit 42 500 mètres de forage répartis sur environ 270 trous. Celui-ci comprend des travaux souterrains à proximité des cibles d’exploration déjà connues, des travaux sous la limite inférieure actuelle de la mine, des travaux proches de la surface et d’autres cibles réparties sur la propriété.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média