Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La crise sanitaire a impacté la performance de Casa Berardi

La mine au nord de La Sarre devrait connaître de meilleurs jours d’ici l’été

AB-Hecla_3trimestre

©Mathieu Dupuis / Hecla Québec

Bien que les résultats trimestriels de Casa Berardi aient été inférieurs à ceux de l’an dernier, Hecla demeure confiante dans le potentiel de la mine, alors que la production devrait commencer à s’accroître pour le reste de l’année avec l’exploitation d’une zone à haute teneur sous la mine Est.

Les teneurs plus faibles que prévu dans le minerai ainsi que la fermeture temporaire des installations à la fin de mars ont entraîné une baisse de la production à la mine Casa Berardi au cours des trois premiers mois de 2020.

Selon le rapport trimestriel d’Hecla Mining, la production d’or au 31 mars avait reculé de 16 % par rapport à pareille date un an plus tôt pour se chiffrer à 26 752 onces. Cela représente tout de même 46 % des 58 792 onces d’or produites dans les cinq mines qu’opère la société au Québec, aux États-Unis et au Mexique. Casa Berardi a aussi livré 5934 onces d’argent, un recul de 28 % par rapport au premier trimestre de 2019.

Moins bonnes teneurs, retards et COVID-19

Hecla impute notamment ces diminutions à des retards dans deux chantiers à long trou ainsi qu’une dilution du minerai supérieure aux modélisations expliquent également la performance moindre de Casa Berardi.

La crise sanitaire qui entoure la pandémie de COVID-19, alors que la mine au nord de La Sarre a dû interrompre ses opérations le 23 mars (celles-ci ont repris le 16 avril), a aussi joué un rôle dans la baisse de performance. Même si cela n’a retiré qu’une semaine d’activité au calcul trimestriel, les impacts se sont néanmoins fait sentir.

Ainsi, en tenant compte des jours de travail perdus en raison de la fermeture imposée par le gouvernement, l’usine de Casa Berardi a traité environ 3644 tonnes de minerai par jour. Cependant, si on retire ces huit jours du classement, on arrive plutôt à 4011 tonnes de minerai par jour, soit un rythme accru de 9 % par rapport aux trois premiers mois de 2019.

Prévisions à la baisse, mais hausse de la production

En raison du nouveau contexte, Hecla a revu à la baisse ses prévisions de production pour 2020 à Casa Berardi. Alors que celles-ci évoquaient une fourchette de 135 000 à 140 000 onces d’or au début de l’année, la société planifie à présent y produire de 119 000 à 124 000 onces d’or.

Hecla prévoit cependant que la production devrait légèrement s’accroître durant le deuxième trimestre de 2020, et ce, malgré les restrictions sur le déplacement des travailleurs en raison de la COVID-19. Les teneurs en or du minerai souterrain devraient en outre grimper d’environ 30 % par rapport au début de l’année, alors qu’une nouvelle zone dans la mine Est sera mise en production. Les récents forages réalisés dans ce secteur ont rapporté des teneurs allant de 5,4 à 15,0 grammes d’or par tonne de minerai.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média