Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

11 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

14 jours d'isolement obligatoires, résultats positifs ou pas

Une zone tampon «tiède» ouvre à Val-d'Or pour accueillir les aînés qui auront été testés pour la COVID-19

Sante_vieux

©Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Peu importe que le test soit positif ou pas, toute personne âgée demeurant dans un CHSLD ou tout autre type de ressource qui aura été évaluée pour la COVID-19 devra ensuite passer 14 jours en isolement à Val-d'Or dans un secteur aménagé spécialement à cet effet.

Les personnes âgées vivant ailleurs que dans leur maison qui subissent une évaluation de leur état de santé en lien avec la pandémie de COVID-19 doivent désormais passer 14 jours en isolement dans une zone tampon spéciale, que le résultat du test de dépistage soit positif ou non.

Une zone tampon qualifiée de «tiède» a ouvert ses portes à cet effet le 19 mai dans l'ancien hôpital de Val-d'Or, qui accueille présentement le CLSC. Toute personne âgée demeurant, par exemple, dans un CHSLD ou une résidence privée et qui a passé un test de dépistage doit y rester, peu importe l'endroit où elle demeure dans la région.

«L'objectif visé par cette zone tampon régionale tiède, c'est de faire en sorte que la personne ne risque pas de provoquer une éclosion de COVID-19 une fois de retour dans son milieu de vie. En effet, si un test de dépistage est négatif, mais que la personne manifestait quand même des symptômes, il est possible que la maladie se déclare quelques jours plus tard», avait expliqué Caroline Roy, PDG du CISSSAT, lors d'un point de presse donné le 11 mai.

Plus que 14 jours en isolement

Les visites dans cette zone tampon tiède ne seront évidemment pas permises durant la période d'isolement. De plus, si la personne était déjà hospitalisée, le temps qu'elle aura passé à l'hôpital ne sera pas soustrait des 14 jours qu'elle devra passer en isolement. «Nous sommes conscients des désagréments que cela va causer à bien des familles, avec un autre changement temporaire de milieu de vie, des déplacements, etc. Il faut cependant comprendre qu'on fait cela dans une optique de prévention et de protection des milieux et des gens les plus vulnérables. C'est d'ailleurs une des raisons pourquoi nous avec créé une seule grosse zone tampon tiède plutôt que plusieurs petites dans les CHSLD. On veut éviter de créer des foyers d'éclosion potentiels dans des milieux très sensibles», avait précisé Mme Roy.

Cependant, les personnes âgées qui pourront être placées en isolement total pendant 14 jours dans leur milieu de vie pourront se soustraire à l'obligation de séjourner dans la zone tampon tiède à Val-d'Or. Ce sera l'unique exception. «Nous allons aussi autoriser les visites de la famille si une fin de vie s'annonce chez la personne, que celle-ci soit imminente ou pas», avait indiqué la PDG du CISSSAT.

Commentaires

11 mai 2020

Francyn

C'est quoi l'idée. Ils n'ont pas été assez confiné comme ça. Vous désirez vraiment qu'ils attrapent la Covid-19 ??????

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média