Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Impact environnemental réduit pour le projet Wasamac

Monarques envisage de faire traiter son minerai à Timmins

Monarques_concentrateur_Kidd

©Glencore Canada

Construit en 1966, le concentrateur Kidd, localisé sur le site minier du même nom, à 27 km à l’est de Timmins, est présentement conçu pour produire des concentrés de zinc et de cuivre. Il peut traiter jusqu’à 12 500 tonnes de minerai par jour.

Alors qu’elle prévoyait construire une usine à proximité de la route 117-101, la Corporation aurifère Monarques pourrait à présent faire traiter le minerai de Wasamac au concentrateur Kidd que Glencore opère à Timmins en Ontario, réduisant d’autant l’impact environnemental de son projet.

«Il reste encore plusieurs étapes d’analyse et d’évaluation à franchir avant de conclure une entente finale avec Glencore, mais nous sommes confiants envers nos chances de réussite», a indiqué le PDG de Monarques, Jean-Marc Lacoste.

«C’est une nouvelle très intéressante pour les gens de l’Abitibi, car l’utilisation potentielle du concentrateur Kidd éviterait la construction d’une usine de traitement et l’aménagement de haldes minières entre Évain et Arntfield» - Jean-Marc Lacoste

Wasamac opérationnelle en 2023

La première des prochaines étapes consistera à réaliser, d’ici la fin de 2020, une étude sur la mise à niveau du concentrateur Kidd et des infrastructures pour y acheminer le minerai. Monarques envisage en effet de recourir au chemin de fer. De plus, le concentrateur, construit en 1966, produit actuellement des concentrés de cuivre et de zinc. Une section devrait donc être adaptée pour les concentrés d’or.

Advenant des conclusions positives, les deux parties auront jusqu’au 31 mars 2021 pour signer une entente d’usinage à forfait. Le concentrateur Kidd est doté d’une capacité de traitement de 12 500 tonnes de minerai par jour.

Lorsque ces deux étapes auront été complétées, Monarques financera les travaux de mise à niveau du concentrateur Kidd et des infrastructures connexes. Si tout se déroule comme prévu, cette phase devrait être terminée au plus tard à la fin de juillet 2023. Après quoi, avant le 31 décembre 2023, Wasamac devrait livrer au concentrateur Kidd son premier chargement de minerai.

Près de 3 millions d’onces d’or en ressources

Monarques a acquis le projet Wasamac de Mines Richmont en octobre 2017. Son plus récent calcul de ressources affiche un potentiel global estimé à 2 881 800 onces d’or. Dans l’étude de faisabilité publiée le 3 décembre 2018, Monarques a indiqué qu’elle entendait exploiter, pour le moment, 1 558 000 onces d’or du gisement, mais avec possibilité de prolonger la durée de vie de la mine. Celle-ci serait présentement de 11 ans, à raison d’une production de 142 000 onces d’or par année.

L’exploitation de Wasamac au cours de cette période donnerait du travail à environ 300 personnes. Quant à la phase de construction, selon les plans actuels, celle-ci devrait nécessiter l’embauche d’environ 250 personnes en moyenne, avec un sommet de 420 travailleurs au plus fort du chantier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média