Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

14 mai 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Quatre blessés dans une collision de VTT

Première évacuation médicale pour le SUMI d’Amos

Sauvetage urgence milieu isolé Amos

©gracieuseté

La snowbulance de l’équipe de sauvetage d’urgence en milieu isolé du Service des incendies de la Ville d’Amos a permis d’évacuer des blessés de cette collision entre VTT.

Quatre personnes ont été blessées dans une collision impliquant deux VTT de type côte à côte, le 13 mai, à Sainte-Gertrude-Manneville. Leur évacuation médicale a nécessité une intervention des équipes de sauvetage d’urgence en milieu isolé (SUMI) d’Amos et Preissac.

Les services d’urgence ont été appelés vers 15h45 pour cet accident survenu dans un sentier situé à proximité de l’ancien champ de tir, dans le secteur de l’aéroport municipal d’Amos.

«Il y avait deux personnes par véhicule. L’accident a fait quatre blessés. Trois d’entre eux ont été transportés par ambulance à l’hôpital. On parle de blessures majeures, mais on ne craint pas pour leur vie», explique la sergente Nancy Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Aucune infraction n’a été constatée par les policiers. «Il s’agit d’un groupe d’amis qui circulaient dans ce secteur avec différents véhicules hors route. Deux d’entre eux ont eu une mauvaise communication et sont entrés en collision», précise la sergente Fournier.

Première intervention

Puisque l’intervention avait lieu en forêt, à environ 3 kilomètres de la route 395, huit pompiers d’Amos et cinq de Preissac ont été appelés à intervenir pour un sauvetage d’urgence en milieu isolé, avec les équipements acquis par la MRC Abitibi l’an dernier. Il s’agissait d’une première intervention avec les nouveaux équipements pour l’équipe d’Amos.

«On est là pour prêter assistance aux ambulanciers et procéder à l’évacuation des blessés avec nos équipements. On intervient toujours à deux équipes, c’est pourquoi les pompiers de Preissac étaient aussi sur place», souligne Guy Béchard, directeur du Service des incendies de la Ville d’Amos.

L’évacuation a donc pu se faire avec deux VTT, une snowbulance sur roues et un traîneau d’évacuation. «Preissac n’avait pas encore posé les roues sur sa snowbulance pour l’été, alors on a utilisé notre ancien traîneau d’évacuation. Il était sur une remorque, alors on a pu le tirer avec un VTT. L’opération s’est très bien déroulée», affirme M. Béchard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média