Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Le projet Chimo franchit le cap du million d’onces d’or

Ressources Cartier poursuit son objectif de devenir le 4e opérateur de la mine de Louvicourt

Cartier_Chimo

©Ressources Cartier

Ressources Cartier a ajouté près de 305 000 onces d’or au projet Chimo, dont on voit ici une vue aérienne de la propriété.

En ajoutant près de 305 000 onces d’or aux quelque 879 000 onces qu’il offrait déjà, Ressources Cartier se rapproche un peu plus de son objectif de devenir le 4e opérateur de la mine Chimo, à l’est de Louvicourt.

Dans un nouvel estimé publié le 5 mai, la société junior valdorienne a annoncé l’ajout de 123 910 onces d’or indiquées et 180 550 onces d’or présumées à son projet. Celui-ci offre désormais un potentiel global de 1 182 290 onces d’or, soit 585 190 onces d’or indiquées et 597 800 onces d’or présumées. Il s’agit d’une croissance de 34,6 % des ressources totales par rapport au précédent calcul de 878 530 onces d’or, publié en novembre 2019. C’était alors le tout premier estimé de ressources du projet.

L’or serait contenu dans 8 895 500 tonnes de minerai, à des teneurs moyennes de 4,53 grammes par tonne pour les ressources indiquées et de 3,82 grammes par tonne pour les ressources présumées. La minéralisation est maintenant constituée de 27 zones aurifères, soit deux de plus que lors du précédent calcul. Celles-ci sont réparties en 17 structures aurifères différentes, elles-mêmes regroupées en trois couloirs aurifères principaux.

«L’ajout de ces ressources additionnelles, situées près de la surface et accessibles par les infrastructures existantes, constituent un avantage considérable pour le démarrage du projet, a commencé le PDG de Ressources Cartier, Philippe Cloutier. De plus, deux foreuses sont sur le terrain afin de poursuivre le forage de quatre zones, dont la minéralisation se poursuit sur au moins 1300 mètres de profondeur.»

Vers une quatrième exploitation

Advenant une mise en exploitation, la société junior de Val-d’Or deviendrait le quatrième producteur de ce gisement, dont 14 zones aurifères ont été exploitées par trois producteurs différents entre 1964 et 1997. En tout, 379 012 onces d’or en avaient été tirées.

Un des points positifs entourant le projet Mine Chimo, c’est que de nombreuses infrastructures sont déjà en place. Celles-ci comprennent un réseau de 7 km de galeries distribuées sur 19 niveaux et reliées par un puits d’une profondeur de 920 mètres. Le chevalement et les installations de surface ont été démantelées en 2008, mais la ligne électrique de 25 kV qui les alimentait ainsi que la sablière sont encore en place.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média