Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

28 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La Ville complétera la piste cyclable Marie-Victorin

Plus de 2 M $ supplémentaires dans les rues de Rouyn-Noranda

Rue_Marie_Victorin

©Patrick Rodrigue

Ysys Corporation sera chargée de la deuxième phase de réfection de la rue Marie-Victorin. Celle-ci permettra notamment de prolonger la piste cyclable aménagée en 2018 et de réparer les ouvrages de voirie, en piètre état.

Amorcée en 2018 après avoir été approuvée en 2017, la réfection de la rue Marie-Victorin devrait être complétée cette année.

Lors de la séance du 25 mai, le conseil municipal a octroyé deux contrats de voirie pour un montant dépassant les 2 M $. Le premier, de l’ordre de 1 608 403,83 $, a été accordé à Ysys Corporation, plus bas soumissionnaire conforme, pour la réalisation de la deuxième phase des travaux sur la rue Marie-Victorin. Une partie des coûts pouvant aller jusqu’à 195 000 $ serait cependant admissible au Programme d’aide financière au développement des transports actifs dans les périmètres urbains.

Car ce projet d’envergure, amorcé en 2018 avec une première phase qui avait couvert la distance entre l’avenue Laliberté et la place Jean-Guy-Hamelin, comprend effectivement l’aménagement d’une piste cyclable sur le versant nord de la rue, de la place Jean-Guy-Hamelin jusqu’à l’avenue Sainte-Bernadette.

«En plus du prolongement de cette voie cyclable isolée de la portion réservée aux véhicules, nous allons aussi réduire la largeur de la rue et refaire toute la voirie, qui est en piteux état. Nous allons également refaire une petite portion de conduites d’eau, laquelle apparaissait déjà à notre plan d’intervention», a précisé Anne-Marie Nadeau, coordonnatrice aux communications à la Ville de Rouyn-Noranda.

Les travaux devraient débuter le 29 juin pour prendre fin aux alentours du 11 septembre.

Une autre ruelle du centre-ville

L’autre contrat, qui totalise 589 303,21 $, taxes incluses, a échu à Galarneau Entrepreneur Général. Tels que prévus au plan d’intervention de la Ville, les travaux consisteront à refaire le réseau d’aqueduc et d’égouts dans la ruelle entre les rues Taschereau et Cardinal-Bégin, de l’avenue du Portage à l’avenue Larivière. «Ces travaux sont admissibles à l’aide financière provenant du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec», a fait savoir Mme Nadeau.

Ce chantier, qui devrait s’échelonner du 31 août au 23 octobre, vient s’ajouter à un contrat similaire remporté, lui aussi, par Galarneau Entrepreneur Général, au début de mai, cette fois pour la ruelle entre les rues Perreault et Taschereau, de l’avenue Larivière au boulevard de l’Université. La réfection des conduites d’eau et des égouts nécessitera, dans ce cas-là, des investissements de 899 100,13 $, taxes incluses.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média