Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

17 juin 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Le Magnifique se dresse avec panache à Preissac

Dévoilement de la sculpture de Denis Michaud

La Magnifique orignal sculpture Preissac

©gracieuseté

Le Magnifique se dresse sur un talus aménagé au parc Tancrède de Preissac.

Un majestueux orignal se dresse dorénavant avec panache à l’entrée sud de Preissac pour accueillir les visiteurs. Intitulée Le Magnifique, cette œuvre d’art a été réalisée par le sculpteur Denis Michaud.

L’inauguration de la sculpture a eu le 12 juin, par un temps froid et pluvieux qui n’a rien pour impressionner le roi de la forêt boréale, en présence des représentants de la députée Suzanne Blais, de la MRC Abitibi, de la Municipalité, du comité d’embellissement, des partenaires financiers ainsi que de l’artiste.

«Je demeurais à Mont-Saint-Hilaire et il y avait une sculpture d’une famille qui cueillait des pommes, ce qui est très emblématique de Saint-Hilaire. En arrivant à Preissac en 2014, je me disais que ce serait beau de faire la même chose, mais avec un orignal, ce qui est représentatif de la région. J’ai été élue au conseil, j’en ai parlé avec le conseil, puis ç’a allumé France Daoust, notre agente de développement. On a toujours gardé ce projet secret à la Municipalité, parce qu’on voulait que ce soit une surprise le jour de l’inauguration. Et les gens sont vraiment emballés, à en juger par les réactions sur Facebook», affirme la pro-maire Nicole Poulin.

500 livres de tiges

Ainsi, le projet a été mis en branle il y a environ un an et demi. L’artiste Denis Michaud y a consacré plus de 250 heures sur la dernière année. Et le résultat parle de lui-même. L’orignal fait environ 10 pieds de haut et a nécessité pas moins de 500 livres de tiges d’acier.

«Il s’agit d’une sculpture par addition, par assemblage. Ce sont des tiges d’acier assemblées par soudage MIG. Voyons ça comme un gros casse-tête dont les morceaux n’existent pas! Donc, il faut les fabriquer, un par un, à notre goût, en toute liberté», explique sur Facebook celui qui a aussi réalisé la fontaine et les boîtes aux livres sculptées de Preissac. Il précise dans une autre publication que la sculpture rouillera vers un brun orangé.

Un projet de 14 000 $

Le Magnifique a été érigé sur un talus du parc Tancrède, dans un aménagement de graminées et de vivaces, grâce notamment au travail du comité d’embellissement et de Guillaume Coste d’Eden Québec. «Dans un an ou deux, quand les plantes seront plus grandes, on aura l’impression qu’il sort d’un marécage», souligne Nicole Poulin.

Une plaque explicative viendra s’ajouter à la sculpture, ainsi qu’un éclairage pour la nuit. Le projet s’inscrit directement dans la vision du regretté maire Stephan Lavoie, qui misait sur les attraits naturels de sa municipalité et le tourisme pour stimuler l’économie locale. Il s’agit d’un investissement total de 14 000 $, dont la Municipalité assumera une part de 9000 $, puisque la MRC Abitibi, via son Fonds culturel, et Puits Abitibi, ont chacun contribué 2500 $ au projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média