Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 juin 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Réductions de la PCU: pas de panique

Cette situation temporaire serait due aux avances qui ont été versées au début du programme

Service Canada

©Archives

La diminution temporaire de la PCU pour plusieurs personnes tient compte des avances versées au début du programme.

Alors que la Prestation canadienne d’urgence (PCU) sera prolongée jusqu’au début de septembre, plusieurs personnes qui en bénéficient dans la région ont eu la surprise de voir leur montant réduit de moitié. Pas de panique, il s’agit d’une situation normale.

Le 16 juin, Ottawa a annoncé que la PCU, qui correspond à 500 $ offerts chaque semaine aux gens qui ont été temporairement mis à pied en raison de la pandémie de COVID-19, serait prolongée de deux mois à partir du 4 juillet, date où le programme devait théoriquement prendre fin. Dès le lendemain, des bénéficiaires ont eu la surprise de voir leur montant habituel réduit de moitié.

«Je m’attendais à recevoir 1000 $ pour deux semaines, mais disons que j’ai fait le saut quand j’ai vu que le montant n’était que de 500 $», a indiqué Jérôme (nom fictif) un travailleur de Rouyn-Noranda mis à pied depuis la mi-mars et qui a voulu conserver l’anonymat.

Une question d’avance

Jérôme a donc contacté sans attendre Service Canada, où on lui a répondu qu’il était loin d’être le premier à réclamer des explications et que la situation était parfaitement normale. C’est qu’au début du programme, plusieurs bénéficiaires avaient reçu des montants supérieurs à ce qui était prévu. Dans le cas de Jérôme, le montant du premier versement de la PCU avait été de 3000 $ pour deux semaines, alors qu’il devait recevoir 1000 $.

«Comme je pensais que c’était une erreur et que j’allais sans doute devoir rembourser le montant en trop, je l’avais mis à la banque en me disant de ne pas le toucher. Mais à Service Canada, on m’a expliqué que c’était finalement une avance. Par conséquent, mon versement de PCU a été diminué temporairement pour tenir compte de cette avance», a-t-il raconté.

Pendant quelques semaines seulement

Pendant les semaines à venir, il est donc possible que des gens reçoivent des PCU réduites, voire aucune, le temps que soit écoulée l’avance qui leur a été versée au début du programme. Par la suite, les versements de cette aide directe imposable devraient reprendre leur cours habituel, soit 500 $ par semaine.

«Évidemment, si après quelques semaines on ne reçoit toujours rien, on m’a dit de contacter Service Canada pour s’assurer qu’il n’y aurait pas eu une erreur. En attendant, on doit utiliser l’argent qu’on a reçu en trop au début du programme», a indiqué Jérôme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média