Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

19 juin 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Cinq millions d’onces d’or pour Canadian Malartic

Il aura fallu à peine neuf ans à la mine pour franchir ce jalon historique

Canadian_Malartic_5_millions_onces

©Mine Canadian Malartic

L’événement historique s’est déroulé en présence de quelques employés qui avait été désignés par tirage au sort pour y assister.

Le 18 juin 2020, Mine Canadian Malartic (MCM) a franchi un jalon considérable dans son histoire en procédant à la coulée de sa cinq millionième once d’or.

L’événement s’est déroulé en présence de quelques employés qui avait été désignés par tirage au sort pour y assister. «Nous remercions chaleureusement les 2000 employés qui œuvrent à temps plein sur le site et qui nous ont permis d’atteindre un tel résultat. Bravo pour votre effort collectif et merci pour votre engagement», a commenté MCM dans un bref message envoyé sur les réseaux sociaux.

Ce moment historique est survenu moins de deux ans après la coulée de la quatre millionième once d’or, en novembre 2018, et neuf ans après de la première brique d’or. C’était le 13 avril 2011. La mine, qui allait devenir la plus importante exploitation aurifère à ciel ouvert du Canada, était alors opérée par la Corporation minière Osisko. Six semaines plus tard, le 30 mai, plus de 1000 personnes et dignitaires se rendaient à Malartic pour l’inauguration officielle des installations. Plus de 465 personnes travaillaient à la mine à ce moment-là.

MCM, qui depuis juin 2014 est détenue conjointement par Agnico Eagle et Yamana Gold, rejoint également la mine souterraine LaRonde, une autre propriété d’Agnico Eagle qui, le 4 mai 2016, avait procédé, elle aussi, à la coulée de sa cinq millionième once d’or. La mine souterraine de Cadillac/Preissac avait cependant dû attendre près de 28 ans après son ouverture pour franchir ce cap.

Des chiffres impressionnants

De 2011 à 2020, le prix de l’once d’or a varié de 1050,80 $ US à 1889,70 $ US, ce qui donne une moyenne d’environ 1470,25 $ US l’once pendant ces neuf années. La valeur des cinq millions d’onces d’or extraites à Canadian Malartic durant cette période équivaudrait donc à environ 7,35 milliards $ US et quelques poussières.

Uniquement en 2018, année la plus récente pour laquelle les données fiscales minières sont disponibles auprès du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, MCM a versé 65 M $ CAN en redevances au gouvernement. Cela correspond à 8,5 % de la valeur de production à la tête du puits (donc, sans transformation ultérieure) des 699 307 onces d’or et des 866 207 onces d’argent extraites et vendues cette année-là.

Encore plusieurs années devant elle

La mine de Malartic continue par ailleurs d’être promise à un bel avenir. Alors que le plan initial prévoyait 10 ans d’exploitation, l’extension vers l’est de la fosse a prolongé jusqu’en 2027 sa durée de vie.

De plus, des travaux d’exploration et des études sont en cours de réalisation dans les zones Odyssey, East Malartic, Sladen et Sheehan ainsi que dans la nouvelle zone East Gouldie, découverte à la fin de 2018, afin de déterminer la possibilité de fournir de nouvelles sources de minerai à l’usine de traitement de l’usine de Canadian Malartic. Cette dernière traite en moyenne 55 000 tonnes de minerai par jour.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média