Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

26 juin 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un stationnement plonge dans un univers parallèle

La Ressourcerie Le Filon Vert de La Sarre valorise sa mission de façon originale

LaSarre_Murale_2

©Jean Caron

La murale a été réalisée par les artistes Ariane Ouellet et Valéry Hamelin avec la participation de Stéphanie Dupré-Guilbert, Mariane Gilbert-Veilleux et Kathryne Jalbert-Rivard.

Depuis quelques jours, les gens qui fréquentent le centre commercial Carrefour La Sarre sont accueillis dans le stationnement par deux étranges enfants qui mettent la nature en bouteille en compagnie d’un loup déguisé en morceau de ciel et d’un orignal qui a troqué ses bois pour une corne de licorne.

Cette surprenante murale aux couleurs vives égaie la façade sud de l’entrepôt de la Ressourcerie Le Filon Vert, sur la 3e Rue Est à La Sarre. Jusqu’alors, ce mur, qui fait face au stationnement du Carrefour La Sarre, offrait aux visiteurs un paysage fort peu réjouissant, avec ses planches ternes desquelles la peinture s’écaillait de plus en plus.

Le projet visait un double objectif: valoriser un organisme communautaire tout en donnant l’occasion à des citoyens de l’Abitibi-Ouest de s’impliquer dans un projet socioculturel d’envergure. «Les artistes Ariane Ouellet et Valéry Hamelin ont piloté le projet dans le but de transmettre leurs compétences et leurs connaissances aux participantes. En même temps, on a pu améliorer le visuel du bâtiment de la Ressourcerie Le Filon Vert et valoriser cet organisme et sa mission dans notre communauté», a expliqué Cassiopée Bois, médiatrice culturelle à la Ville de La Sarre.

Les participantes, Stéphanie Dupré-Guilbert, Mariane Gilbert-Veilleux et Kathryne Jalbert-Rivard, ont été recrutées via Sophie Royer, au Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Ouest (CJEAO). «Elles ont participé à des rencontres de cocréation à distance – pandémie oblige – avec les deux artistes de Rouyn-Noranda, notamment pour définir l’imagerie de la murale, s’assurer que celle-ci reflète la couleur de chaque participante et favoriser chez chacune d’elle l’acquisition de nouvelles compétences», a précisé Mme Bois.

Le projet de murale était une initiative de la Ressourcerie Le Filon Vert, en partenariat avec la Ville de La Sarre, la MRC d’Abitibi-Ouest et le CJEAO.

©Jean Caron

La murale a été réalisée par les artistes Ariane Ouellet et Valéry Hamelin avec la participation de Stéphanie Dupré-Guilbert, Mariane Gilbert-Veilleux et Kathryne Jalbert-Rivard.

©Jean Caron

La murale a été réalisée par les artistes Ariane Ouellet et Valéry Hamelin avec la participation de Stéphanie Dupré-Guilbert, Mariane Gilbert-Veilleux et Kathryne Jalbert-Rivard.

©Jean Caron

Avant sa transformation, la façade sud de l’entrepôt de la Ressourcerie Le Filon Vert affichait un bien terne visage.

©Jean Caron

Quelques éléments de la murale.

©Jean Caron

Quelques éléments de la murale.

©Jean Caron

Quelques éléments de la murale.

©Jean Caron

Quelques éléments de la murale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média