Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

04 juillet 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Un incendie suspect brûle deux garages et deux véhicules

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête

Incendie garages Amos

©gracieuseté

Le premier garage et les deux véhicules ont brûlé avec beaucoup d'intensité.

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête pour un incendie suspect qui s’en est pris à deux garages et deux véhicules tard dans la soirée du 3 juillet, à Amos.

Le Service des incendies de la Ville d’Amos a reçu un appel vers 23h15 pour des flammes apparentes à l’angle de la 1re Avenue Est et de la 3e Rue Est. Un garage situé dans la cour arrière du 512 de la 3e Rue Est et deux véhicules stationnés derrière le 281 de la 1re Avenue Est, où se trouvent les bureaux de Solutions Documents du Nord (Xerox), étaient embrasés à l’arrivée des pompiers.

«Notre première action a été de protéger la bâtisse de Xerox, sur laquelle étaient collés les deux véhicules, ainsi que la maison située à côté du garage. Un second garage, situé derrière le premier, a aussi pris feu», explique le capitaine David Thibault, du Service des incendies.

En tout, une vingtaine de pompiers ont répondu à l’appel. L’incendie a été contrôlé assez rapidement, mais il a fallu environ deux heures avant de la maîtriser. «Il y avait plusieurs foyers d’incendie. L’autre contrainte qu’on avait, c’était qu’il y a beaucoup de fils électriques dans ce secteur. Il a fallu demander au Service de l’électricité de la Ville d’Amos de venir couper le courant», précise le capitaine Thibault.

Le premier garage a été détruit par les flammes, alors que le second a été lourdement endommagé. Les maisons des deux garages ont aussi subi des dommages. Le bâtiment de Xerox semble avoir été épargné.

Incendie suspect

Puisque la scène présentait des éléments suspects, l’incendie pourrait être d’origine criminelle. L’enquête a donc été confiée à la Sûreté du Québec. «Nos techniciens en scène d’incendie procèdent actuellement à l’analyse de la scène, qui a été protégée par un périmètre de sécurité. Nous ne sommes pas encore en mesure de confirmer la cause ni l’origine de l’incendie», indique la sergente Béatrice D’Orsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Incendie garages Amos

©gracieuseté

On peut voir les dommages aux deux véhicules, aux deux garages et même à la maison du premier garage sur cette photo.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média