Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

24 juillet 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

L’agrandissement du CFP du Lac-Abitibi considéré comme prioritaire

La MRC d’Abitibi-Ouest appuie officiellement sept projets de développement économique

CFP Lac abitibi

©Photo L’Éclat / Le Citoyen – Marc-André Gemme

La création du Centre d’innovation en mécanique de machineries mobiles de mine et en entrepreneuriat, au CFP du Lac-Abitibi, constitue la priorité numéro un des projets de relance économique ciblés par la MRCAO.

Sept projets ont été retenus par la MRC d’Abitibi-Ouest (MRCAO) comme étant considérés prioritaires pour assurer la reprise économique sur son territoire. Du nombre, le projet d’agrandissement du Centre de formation professionnelle (CFP) du Lac-Abitibi, de l’ordre de 15 M $, occupe l’avant-plan.

À la demande du gouvernement du Québec, la MRC devait cibler des projets visant la reprise des activités économiques sur son territoire à la suite du déconfinement. Cet exercice de réflexion, auquel ont pris part une quarantaine de participants, doit faciliter leur concrétisation. D’ailleurs, alors que des porteurs de dossiers ont été identifiés pour chacun des sept projets retenus, les différents intervenants concernés seront conviés prochainement pour définir les actions à entreprendre en ce sens.

Parmi les projets, le Centre d’innovation en mécanique de machineries mobiles de mine et en entrepreneuriat, destiné à mieux répondre aux besoins de main-d’œuvre du milieu industriel, a obtenu la cote de priorité numéro un. Ce projet, évalué à plus de 15 M $, prévoit l’agrandissement des installations du CFP du Lac-Abitibi, l’amélioration des infrastructures existantes, l’ajout de plusieurs laboratoires et la construction de résidences dotées d’une capacité totale de 32 chambres destinées à accueillir des élèves de partout au Québec et même de l’international.

Les autres projets retenus par la MRCAO comprennent la création d’un incubateur industriel axé sur la valorisation des résidus forestiers; l’élaboration d’un plan d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre; une campagne de promotion pour stimuler l’achat local; un projet-pilote visant à identifier les meilleures pratiques pour établir et maintenir la communication avec les personnes en situation de vulnérabilité; l’amélioration de l’accès aux services internet haute vitesse; et la mise en œuvre d’un plan de communication territorial.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média