Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 juillet 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un mastodonte minier à Chibougamau

Troilus Gold gonfle de 60 % les ressources en or de son projet de relance de l’ancienne mine Troilus

Troilus_fosse

©Troilus Gold

Les forages réalisés par Troilus Gold ont permis d’accroître de manière très importante les ressources minérales de cette ancienne mine qui a été exploitée de 1996 à 2010 par Inmet Mining.

La nouvelle mise à jour des ressources minérales du projet Troilus laisse planer la renaissance d’un mastodonte minier à 175 km au nord-est de Chibougamau, alors que Troilus Gold a accru de 59,7 % ses ressources en or et de 71,9 % celles en cuivre.

Le plus récent calcul, daté du 20 juillet 2020, affiche désormais un tableau très alléchant de 7,06 millions d’onces d’or (4,30 M oz Au indiquées + 2,76 M oz Au présumées) et de 512,33 millions de livres de cuivre (322,60 M lbs Cu indiquées + 189,73 M lbs Cu présumées). À cela viennent s’ajouter 10,57 millions d’onces d’argent (6,66 M oz Ag indiquées + 3,91 M oz Ag présumées), une valeur qui n’était pas précisée dans les précédentes estimations. Ces métaux seraient contenus dans 294 millions de tonnes de minerai, lesquelles seraient d’abord extraites suivant une exploitation à ciel ouvert pour ensuite passer à une phase souterraine.

«Le projet Troilus a démontré son ampleur, mais aussi sa capacité d’expansion à partir de plusieurs centres de ressources minérales, a commenté le PDG de Troilus Gold, Justin Reid, par voie de communiqué. La prochaine étape consistera à réaliser une évaluation économique préliminaire, laquelle devrait être publiée d’ici le début de l’automne. Nous prévoyons aussi la réalisation d’une autre campagne de 20 000 mètres de forage avant la fin de l’année.»

Croissance exponentielle

Cette mise à jour a été effectuée à partir des résultats obtenus des 8500 mètres forés dans 24 trous, de novembre 2019 à février 2020, auxquels ont été incorporés les 36 000 mètres répartis sur 81 trous forés de février à juillet 2019 ainsi que les 36 000 autres mètres répartis sur 91 trous complétés en août 2018.

La précédente estimation des ressources minérales de Troilus, publiée à la fin de décembre 2018, était composée de 4,42 millions d’onces d’or et de 298 millions de livres de cuivre, toutes catégories confondues. Lorsque Troilus Gold a acquis le projet, en 2017, le plus récent calcul d’alors, qui avait été publié le 30 juin 2016, évoquait 2,41 millions d’onces d’or et 151,3 millions de livres de cuivre. En l’espace de quatre ans, la société junior basée à Toronto est donc parvenue à augmenter de 192,9 % les ressources globales en or du projet ainsi que de 238,6 % celles en cuivre.

Une deuxième vie en perspective

Si Troilus Gold devait décider d’aller de l’avant avec la mise en exploitation de son projet, il s’agirait d’une deuxième vie pour cette mine qui, de 1996 à 2010, alors qu’elle était opérée par Inmet Mining, avait produit plus de 2 millions d’onces d’or et 154,3 millions de livres de cuivre à partir de trois fosses. La crise financière de 2008 avait cependant contraint Inmet à mettre fin aux opérations, deux ans plus tard.

Commentaires

30 juillet 2020

Martin Lavoie

Bonjour je suis opérateur de pelle j'ai près de 7000 h a mon actif si jamais vous avez besoin j'aimerais envoyer mon cv merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média