Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

04 août 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Vidéotron réalise un premier branchement en Abitibi

L'entreprise déploie ses services de télévision et internet par câble

Videotron Helix Yvan Brunet

©gracieuseté - Paul Brindamour

Le Valdorien Yvan Brunet est le premier client de la plateforme de divertissement et de gestion de la vie connectée Helix de Vidéotron en Abitibi.

Après avoir effectué un premier branchement à son service de téléphonie par câble en mars à Amos, Vidéotron poursuit maintenant son déploiement dans la région, cette fois-ci pour ses services de télévision et d’internet par câble.

 

L’entreprise québécoise de télécommunication a annoncé le 4 août avoir réalisé sa première installation télévision et internet à Val-d’Or. Yvan Brunet est le premier résident de la région à faire l’essai de la nouvelle technologie Helix sur le territoire. Vidéotron concrétise ainsi sa volonté exprimée en juillet 2019 de déployer ses services en Abitibi-Témiscamingue.

«Cela fait déjà plusieurs mois que l’on sent votre enthousiasme et que vous nous encouragez dans nos démarches pour que Vidéotron s’installe dans la région. Nous sommes extrêmement fiers de finalement pouvoir y offrir nos services. Merci de nous accueillir si chaleureusement!», déclare Jean-François Pruneau, président et chef de la direction de Vidéotron, dans un communiqué.

Six premiers secteurs

Si le service de téléphonie par câble est déjà présent via le réseau de CableAmos depuis mars, cette fois-ci, les résidents de Rouyn-Noranda, Val-d’Or, Amos, Malartic, Rivière-Héva et Preissac peuvent dorénavant s’abonner au service de la télévision et de l’internet par câble de Vidéotron. Ces résidents ont reçu une lettre les informant du déploiement de ces services dans la semaine du 27 juillet.

Il s’agit d’un premier concurrent pour Cablevision du Nord, une division à part entière de Bell, au niveau de la câblodistribution. Pour déployer son réseau, Vidéotron utilise d’ailleurs le réseau existant de Cablevision. Une décision du CRTC lui a permis d’avoir accès à des prix et des modalités «justes et raisonnables» en décembre 2019.

Les personnes intéressées par les services de Vidéotron peuvent se rendre dans l’une des deux boutiques de Val-d’Or ou la boutique de Rouyn-Noranda. Ils peuvent aussi contacter le service réservé aux prises de commande en Abitibi.

D’autres secteurs de la région s’ajouteront éventuellement à l’offre de services de Vidéotron. L’entreprise n’est pas mesure de dire pour le moment combien d’emplois elle créera dans la région.

Au 31 mars dernier, Vidéotron comptait 1 512 100 clients à son service de télédistribution, 1 735 900 à son service de modem par câble et assurait le service de téléphonie par câble auprès de 1 000 900 foyers et organisations du Québec.

 

CableAmos: processus toujours en cours

Vidéotron et CableAmos (Télédistribution Amos) ont conclu une entente en décembre dernier. Le processus d’acquisition est toujours en cours entre les deux entreprises. Bien que ces démarches ne soient pas encore terminées, elles conviennent que Vidéotron peut offrir ses produits et services dans la région.

Commentaires

4 août 2020

lise grenier

je suis abonnée avec cablevision puis je m`abonner avec Vidéotron maintenant

5 août 2020

Marcelle Guénette

bien contente , mais moi je suis de Senneterre , j,aimerais savoir c,est pour quans nous l,aurons ici a Senneterre ?

5 août 2020

Lise harvey

a quand La Sarre est ce qu on est oublié?????

6 août 2020

Doris Roberge

Et pour le Témiscamingue quand prévoyez-vous nous inclure dans votre projet? J’ai bien hâte! Merci de me répondre .

7 août 2020

Claire Aumond

Quand aurons nous videotron a Montbeillard

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média