Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 août 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Près de 10 kilos d’or par tonne de minerai à Quévillon

Osisko tombe sur un «effet de pépite» remarquable au projet Windfall

Osisko_camp_Windfall

©Redevances aurifères Osisko

Le camp minier de Windfall continue de démontrer une étonnante richesse en or.

Comme c’est la coutume depuis plus d’un an, les nouveaux forages au projet Windfall, à l’est de Lebel-sur-Quévillon, ont encore une fois rapporté des résultats impressionnants. Cependant, cette fois, non seulement Minière Osisko a frappé les teneurs les plus élevées en or à ce jour, mais un des trous a produit un «effet de pépite» de près de 10 kilos d’or par tonne de minerai.

Dans un rapport daté du 10 août, la société a publié les résultats de 64 interceptions minérales effectuées dans 20 trous et 12 déviations. Un des trous a ainsi rapporté une teneur moyenne en or de 202 grammes par tonne de minerai (g/T Au) sur une épaisseur de carotte de 28 mètres au gisement Lynx 4.

«Une fois encore, Lynx a donné des résultats vraiment impressionnants, avec une des teneurs les plus élevées obtenues à ce jour lors de nos campagnes de forage. De plus, notre campagne de forage intercalaire continue de souligner la continuité des hautes teneurs en or dans la zone où sont concentrées les ressources, laquelle demeure ouverte en profondeur et, ce qui est encore plus intéressant, vers la surface», a commenté le PDG de Minière Osisko, John Burzynski, par voie de communiqué.

Parmi les autres résultats intéressants figurent des teneurs de 171 g/T Au sur 2,5 mètres, 173 g/T sur 2,0 mètres, 21 g/T Au sur 13,0 mètres et 53 g/T sur 2,2 mètres. Le résultat le plus spectaculaire a cependant été enregistré dans le trou qui a rapporté la teneur de 202 g/T Au. À environ 1050 mètres sous la surface, Osisko a intercepté une teneur de 9830 g/T Au, soit près de 10 kilos d’or, sur une épaisseur de 30 centimètres. Un peu plus loin, à 1063 mètres de profondeur, le même forage a traversé une teneur de 1785 g/T Au, cette fois sur 60 centimètres. Cet effet de pépite n’est évidemment pas représentatif de l’ensemble du secteur, mais il donne une idée de la richesse du terrain de jeu où évolue la minière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média