Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

11 août 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Une nouvelle aide de 600 000 $ pour la cathédrale

Québec continue d’investir dans le projet de restauration

Cathedrale annonce Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le ministre régional Pierre Dufour, la députée d’Abitibi-Ouest Suzanne Blais et le président d’assemblée de la Fabrique Pierre Roch ont pris part à l’annonce du 11 août, à la cathédrale Sainte-Thérèse-d’Avila.

Québec poursuit son engagement envers le projet de restauration de la cathédrale Sainte-Thérèse-d’Avila, à Amos, confirmant une nouvelle aide de 600 000 $ dans le projet estimé à plus de 6 millions $.

L’annonce a été faite le 11 août par le ministre régional Pierre Dufour, au nom de la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy. Cette contribution provient du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux. L’aide consentie à ce jour totalise 1,8 M $, alors que Québec doit assumer 80% de la facture totale. La Fondation Héritage a recueilli 1,7 M $ dans la communauté pour ce projet d’envergure.

«Je veux saluer le travail de ma collègue Suzanne Blais dans le dossier de la cathédrale. On est venus dans la région (en octobre 2019) avec Nathalie Roy pour deux dossiers, celui de la cathédrale et celui du Festival du cinéma international, et c’est un élément important, je crois, dans l’annonce d’aujourd’hui. La ministre a eu la chance de venir mettre les deux pieds ici même, pour voir et comprendre l’ampleur des travaux à réaliser», a indiqué le ministre Pierre Dufour, insistant sur la part importante obtenue pour la cathédrale sur les 15 M $ consacrés à 65 projets au Québec.

«Je veux souligner la générosité de la communauté d’Amos qui a à cœur de transmettre à nos enfants et petits-enfants cette belle cathédrale Sainte-Thérèse-d’Avila. Je suis fière de représenter une communauté et un gouvernement soucieux de mettre en valeur notre patrimoine», a déclaré pour sa part Mme Blais, députée d’Abitibi-Ouest.

Cathédrale d'Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le projet consiste notamment à la restauration de la maçonnerie, de la fenestration et des portes de la cathédrale Sainte-Thérèse-d'Avila, érigée en 1922-1923.

Planification en cours

Le Conseil de Fabrique pourra maintenant finaliser la planification de la prochaine phase avec la firme d’architectes TRAME. Les prochaines étapes seront annoncées et expliquées lors d’une séance publique, le dimanche 27 septembre, à 11h, à la cathédrale d’Amos. Le projet consiste notamment à la restauration de la maçonnerie, de la fenestration et des portes.

«Les plans et devis sont prêts pour la réfection totale, ils ont été livrés en juin. Il reste à finaliser avec le Ministère l’approbation des plans. Il faut décortiquer si on le fait phase par phase. Si on le fait sur quatre ans, on commencerait par la façade sud. On parle de phases coûtant de 1,2 à 1,5 M $ par année. Entre-temps, nous avons des travaux de réparation majeurs à réaliser pour éliminer les infiltrations d’eau en haut du baptistère, des fenêtres du côté ouest et à l’entrée de la sacristie. Ce sont des infiltrations à la base du dôme», a expliqué Pierre Roch, président de la Fabrique.

Publicité

Défiler pour continuer

Peu probable en 2023

Selon ce dernier, il semble bien peu probable que les travaux de restauration puissent être complétés à temps pour le 100e anniversaire de la cathédrale en 2023. «Il va falloir que les sommes du gouvernement soient beaucoup plus substantielles, parce qu’on n’y arrivera pas», a-t-il admis.

Dans une mêlée de presse, le ministre Dufour a reconnu qu’il faudrait accélérer le rythme de l’aide financière, mais que son gouvernement doit aussi composer avec une capacité de payer. «La cathédrale ne sera peut-être pas rénovée à temps pour son 100e, mais c’est sûr qu’on a la considération de la rénover petit à petit, avec les montants qu’on obtient», a-t-il reconnu.

 

Visites libres et guidées en septembre

Les journées du patrimoine religieux seront soulignées à la cathédrale Sainte-Thérèse-d’Avila par des visites libres, le samedi 12 septembre entre 9h et 16h et le dimanche 13 septembre entre 10h et 16h. De plus, chaque jour à 14h, Pierre Tremblay, passionné d’histoire et fin connaisseur de la cathédrale, offrira une visite guidée des lieux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média