Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 août 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

PetroNor investit 3,3 M $ dans ses installations d’Amos

L’entreprise consolide ses opérations dans la région

PetroNor Amos

©gracieuseté

L’entrepôt actuel (à droite) de PetroNor sera relié au nouvel entrepôt (au centre) par la façade et un corridor qui rejoindra aussi le nouveau bâtiment administratif sur deux étages (à gauche), comme on peut le voir sur cette modélisation 3D.

PetroNor investit 3,3 millions de dollars dans ses installations d’Amos pour doubler sa capacité d’entreposage en plus de se doter de nouveaux bureaux administratifs et ainsi consolider ses opérations en Abitibi-Témiscamingue.

Les travaux ont débuté le 4 août sur le site du dépôt et du centre de distribution de PetroNor, près de la voie ferrée à l’entrée est d’Amos. Le nouvel édifice érigé par l’entrepreneur local Hardy Construction intégrera l’entrepôt existant d’environ 5000 pieds carrés et doublera la capacité d’entreposage de l’entreprise en plus d’ajouter des bureaux administratifs sur deux étages. L’entrepôt doit être livré à la mi-novembre et les bureaux, à la mi-février 2021.

«C’est un gros investissement pour nous, mais c’est dans le but de consolider l’ensemble de nos opérations autour de notre dépôt et de notre centre de distribution à Amos. Ça va nous permettre de mieux servir notre clientèle régionale, notamment au niveau de nos produits empaquetés, comme nos lubrifiants. Ce sont de belles installations bien centrées pour la distribution de nos produits partout en Abitibi-Témiscamingue, dans le nord de l’Ontario et sur le territoire de la Baie-James», fait valoir Daniel Plante, directeur général de PetroNor.

De plus en plus à Amos

Fondée en 2002 et détenue à 59% par les Cris, PetroNor avait fait l’acquisition de Produits pétroliers Harricana à Amos en 2015. Elle effectue le transport, la distribution et la vente commerciale et industrielle de produits pétroliers (essence, diesel, mazout et lubrifiants) en Abitibi-Témiscamingue ainsi que sur les territoires de la Baie-James et d’Eeyou Istchee.

 

«Comme pour tout le monde, nos volumes ont baissé, mais on mise sur l’avenir de la région et la santé économique régionale» - Daniel Plante

L’entreprise emploie actuellement plus de 70 personnes, dont 10 à Amos. Ils partageaient des bureaux avec Pétroles Alcasyna sur la rue Principale Sud, mais occupent présentement des locaux temporaires en attendant d’intégrer leurs futurs bureaux. «On a déjà des bureaux administratifs sur le chemin Sullivan à Val-d’Or, mais on sera de plus en plus présents à Amos. À la mesure qu’on aura des postes à pourvoir, ce sera plutôt à Amos qu’à Val-d’Or. On vient d’engager une nouvelle directrice administrative et elle va travailler à partir d’Amos. On parle peut-être de trois à cinq emplois de plus à Amos à court et moyen terme», estime M. Plante.

Confiance en l’avenir

La pertinence de cet important investissement a par ailleurs été réévaluée par les dirigeants de PetroNor en temps de pandémie. «Comme pour tout le monde, nos volumes ont baissé, mais on mise sur l’avenir de la région et la santé économique régionale. On pense qu’à moyen terme, on va bien s’en tirer dans la région. On a quand même une économie forte ici, comparativement au reste de la province», affirme Daniel Plante.

L’entreprise souhaite augmenter sa capacité d’entreposage pour répondre à ses besoins actuels, mais aussi ses besoins futurs. «On est en mode agrandissement, en mode expansion, que ce soit par des augmentations de volume ou des acquisitions», reconnaît le directeur général.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média