Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 août 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Preissac honore la mémoire de Stephan Lavoie

Un parc municipal porte son nom

Nicole Poulin

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La pro-maire Nicole Poulin a dévoilé l’affiche du parc Stephan-Lavoie.

La Municipalité de Preissac a honoré la mémoire de son ancien maire Stephan Lavoie, décédée dans ses fonctions le 1er juin dernier, en nommant un parc en son nom.

Celui-ci a été inauguré le 17 août pendant une éclaircie entre deux averses et en présence de parents et amis, élus, employés municipaux et citoyens ainsi que pompiers et premiers répondants. Le parc Stephan-Lavoie est situé sur la rive ouest de la rivière Kinojévis, au sud du pont des rapides, voisin du bureau municipal et de la caserne. On y retrouve la passerelle des rapides, une aire de pique-nique, une balançoire, une boîte aux livres et les bacs du jardin communautaire ainsi que de superbes aménagements horticoles.

«C’est un endroit qu’il chérissait particulièrement. Un endroit paisible où il fait bon lire, se balancer, écouter l’eau de la rivière couler avec les rapides, et cueillir de bons légumes gratuitement au jardin communautaire, qu’il a fait construire à cette fin. Stephan était un visionnaire. Il voulait que la Municipalité de Preissac soit connue de tous. Il voulait l’embellir. Il voulait que les gens soient heureux et fiers de leur municipalité. Il voulait la voir évoluer et y voir s’établir de nouveaux arrivants», a rappelé la pro-maire Nicole Poulin, après avoir dévoilé l’affiche.

À la demande de son père André, la Municipalité a aussi planté un chêne, «droit et fort comme son fils», dans le parc. M. Lavoie a été invité avec l’épouse de Stephan, Anabelle Gagnon, et ses filles Anoük et Astrid, à mettre de la terre autour de l’arbre. Sa famille a préféré ne pas prendre la parole.

Famille Stephan Lavoie

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L’épouse de Stephan Lavoie, Anabelle Gagnon, son père André, et ses filles Astrid et Anoük ont pu mettre de la terre autour du chêne planté en son honneur.

Pompiers Premiers répondants

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Des pompiers et des premiers répondants de Preissac posent avec l’affiche du parc Stephan-Lavoie.

Les élus saluent

«C’est un très beau geste que fait la Municipalité envers son maire. Tous les élus de la MRC sont derrière moi pour appuyer cette belle réalisation qui rend hommage à Stephan. C’était un élu très coloré, de tous les combats et c’était un ami», a déclaré le préfet de la MRC Abitibi Sébastien D’Astous.

«Il n’hésitait pas, même dans la maladie, à s’impliquer bénévolement, et il a continué dans son rôle de maire jusqu’à la fin» - Nicole Poulin

«Que d’honneurs pour ce grand homme qui a voulu, tout au long de son mandat, non seulement faire entendre la voix de ses concitoyennes et de ses concitoyens, mais également s’assurer que la Municipalité de Preissac soit un endroit incontournable où il fait bon vivre. Par la mise en place de ce beau parc au bord de la rivière, sa persévérance est bien récompensée. Un environnement familial où toutes les générations trouvent un petit coin de bonheur», a renchéri l’attachée politique Hélène Desjardins, au nom de la députée d’Abitibi-Ouest Suzanne Blais.

Stephan Lavoie a été élu conseiller municipal de 2011 à 2013, puis maire de Preissac en 2013 et en 2017.

Le pompier #9

Le directeur du Service des incendies de Preissac, Gilles Prévost, a aussi rendu hommage au regretté maire, qui a rejoint sa brigade en juin 2008. «Il était toujours prêt à aider. On voyait qu’il avait une boule en dedans, qu’il était prêt à foncer. Il s’est tout de suite impliqué. Il s’est extrêmement démené. C’est le genre de gars qui voulait monter, puis à un moment donné, il a mal tourné, il est allé du côté municipal, a-t-il raconté, en faisant rire les gens.

«Mais il a continué pareil à aider le service. Il a toujours eu le service à cœur. Il a toujours continué. On sait qu’il a mené un énorme combat. Après chaque résultat, il m’appelait pour me dire j’ai ça, mais je suis capable de faire la circulation. Pour lui c’était une priorité, la sécurité du monde. Il a fait tout ça tout en s’occupant de sa famille, en agrandissant sa famille. Je vous demanderais, c’est une tradition de pompier, d’applaudir l’homme, le conjoint, le père… d’applaudir la vie de Stephan Lavoie, pompier #9», a-t-il conclu.

 

Des élections la mairie

Alors que Québec permet de nouveau la tenue d’élections sur son territoire dans le contexte de la pandémie, la Municipalité de Preissac a annoncé que les citoyens seront appelés aux urnes le 4 octobre pour se choisir un nouveau maire ou une nouvelle mairesse. La période des mises en candidature s’étend du 21 août au 4 septembre. Si plus d’un candidat se manifeste, il y aura vote par anticipation le 27 septembre, puis scrutin le 4 octobre.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les bacs du jardin communautaire de Preissac sont situés dans le parc Stephan-Lavoie.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une partie du parc Stephan-Lavoie, avant le dévoilement de l'affiche.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La pro-maire Nicole Poulin

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le préfet de la MRC Abitibi Sébastien D'Astous.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L'attachée politique de Suzanne Blais, Hélène Desjardins.

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le directeur du Service des incendies de Preissac, Gilles Prévost.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média