Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

19 août 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un «puits d’or» pour QMX Gold à Louvicourt

La société découvre de l’or en continu sur plus de 1100 mètres de forage

QMX_Gold_Bonnefond

©QMX Gold

Ce schéma du forage montre l’ampleur des nombreuses zones minéralisées rencontrées sur près de 1200 mètres de longueur de carotte.

Un seul trou de forage, qui a plongé jusqu’à près de 1200 mètres de profondeur, a permis à QMX Gold de confirmer l’existence d’une sorte de «puits d’or» à son projet Bonnefond, localisé à l’est de Val-d’Or, près de l’ancienne mine Monique à Louvicourt.

D’une longueur totalisant 1179 mètres, ce forage, dont les résultats ont été publiés le 18 août, visait à évaluer le dépôt minéralisé en profondeur et à obtenir des données géologiques supplémentaires en vue de compléter le modèle.

Au niveau des teneurs en or, les résultats ont été plus que concluants, alors qu’une valeur moyenne de 1,48 gramme par tonne de minerai (g/T Au) a pu être observée sur une longueur de carotte totalisant pas moins de 1110 mètres. Si cette teneur n’a rien de remarquable lorsqu’on la compare à des mines beaucoup plus riches, sa grande continuité la rend particulièrement intéressante.

De plus, QMX Gold a intercepté plusieurs intervalles à hautes teneurs à travers ce forage. Une valeur de 35,56 g/T Au a ainsi pu être observée sur une épaisseur de 4,0 mètres à environ 1050 mètres sous la surface. Plus haut, le forage a rapporté 12,65 g/T Au sur 5,3 mètres à environ 120 mètres sous terre, 11,51 g/T Au sur 1,4 mètres à environ 270 mètres de profondeur, ainsi qu’une teneur très prometteuse de 6,48 g/T Au sur pas moins de 73,2 mètres entre 150 et 225 mètres de profondeur.

«Les résultats en provenance de notre projet Bonnefond continuent de nous impressionner, alors que nous découvrons sans cesse de nouvelles zones de cisaillement comportant des niveaux élevés de minéralisation, a déclaré Andreas Rompel, vice-président à l’exploration chez QMX Gold, par voie de communiqué. Nous avons l’intention d’explorer davantage l’extension en profondeur de cette cheminée minéralisée et la géométrie de ses zones de cisaillement, car celles-ci nous semblent fortement porteuses de hautes teneurs en or.»

Les hautes teneurs obtenues à forte profondeur pourraient d’ailleurs inciter QMX Gold à ajouter un volet souterrain au projet Bonnefond, dont l’éventuelle exploitation est actuellement planifiée en mode à ciel ouvert jusqu’à une profondeur de fosse d’un peu moins de 300 mètres.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média