Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

24 août 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Lingette et savon comme cadeaux de bienvenue

Rentrée hors du commun à l’UQAT et au Cégep

CegepAT_rentree_2020

©Patrick Rodrigue

La rentrée automnale au Cégep a été étalée sur deux semaines.

Alors que la quasi-totalité des cours à l’UQAT seront offerts à distance en raison de la pandémie de COVID-19, environ 30 % de l’horaire se déroulera en classe au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Dans les deux cas, des mesures particulières ont dû être mises en place pour assurer la sécurité des étudiants et du personnel.

Ainsi, que ce soit au collège ou à l’université, les étudiants qui se présentent sur place devront chaque fois remplir un formulaire de déplacement et un autre sur leur état de santé, tandis que les portes seront verrouillées. «Cette mesure va faciliter le signalement aux personnes concernées si jamais on devait avoir un cas de COVID-19 qui se déclare», a expliqué Sylvain Blais, directeur général du Cégep.

Le Cégep a également allongé sa plage horaire quotidienne de plusieurs heures afin de pouvoir accueillir tous les étudiants dans de plus petits groupes. Ainsi, au lieu de se terminer à 17h30 du lundi au jeudi, les cours pourraient plutôt prendre fin jusqu’à 22h. «Nous avons pris cette décision afin de pouvoir garantir la distanciation en classe. Sans quoi, les étudiants et le personnel auraient dû garder des masques et des visières pendant toute la durée des cours, ce qui n’aurait pas eu de sens», a fait valoir M. Blais.

Cadeau particulier pour la rentrée

Les cégépiens ont aussi reçu un cadeau de bienvenue singulier en cette rentrée automnale, soit une lingette et un petit récipient dans lequel ils devront transporter de l’eau savonneuse. «Avec 120 classes à nettoyer en moins de 10 minutes entre chaque cours, c’était une tâche tout simplement impossible à réaliser pour notre personnel. Les étudiants devront donc nettoyer leur bureau avant et après chaque cours. Et chaque soir, nos employés procéderont à une désinfection complète des locaux», a indiqué Sylvain Blais.

Hausse à l’UQAT, stabilité au Cégep

Par ailleurs, bien que les chiffres officiels ne seront connus qu’à la fin septembre, l’UQAT a été en mesure de déclarer qu’au 24 août, date du début des cours, 5297 étudiants s’étaient inscrits à temps plein ou à temps partiel pour la session d’automne. Cela représente une augmentation de plus de 5 %. «Il s’agit d’une hausse significative et remarquable, considérant que, sauf exception, nous ne pouvons pas compter cette année sur la présence d’étudiants internationaux», a commenté le recteur de l’UQAT, Denis Martel, par voie de communiqué.

Du côté du Cégep, M. Blais, a déclaré préférer attendre la fin septembre pour exposer le nombre réel d’étudiants inscrits pour la session d’automne. «Cependant, si on se fie aux inscriptions déjà reçues, on devrait accueillir sensiblement le même nombre d’étudiants que l’an dernier», a-t-il mentionné.

Cette stabilité demeure une bonne nouvelle pour le collège dans le contexte de la COVID-19. Cependant, Sylvain Blais prévoyait plutôt une croissance, notamment au niveau des étudiants de l’étranger. «Les activités de recrutement que nous avions réalisées avant la pandémie avaient donné de bons résultats, alors que nous devions accueillir près d’une quarantaine de nouveaux étudiants internationaux cet automne. Ça devait d’ailleurs être notre plus grosse année à cet égard. Là, on parle plutôt d’une dizaine qui ont réussi à franchir toutes les étapes de l’immigration. En ce moment, ils sont tous en isolement préventif pour une durée de 14 jours», a exposé le directeur général.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média