Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Magazine L'AT en affaires

Retour

24 août 2020

Passion et détermination à l'origine de Cardio-Forme

Publireportage

cardio forme

Cardio-Forme a vu le jour voilà 30 ans.

Si la passion et la motivation se déclinaient en diplômes, les murs de Cardio-Forme seraient bardés de baccalauréats voire de maîtrises décernés au fondateur du studio d’entraînement, Ghislain Séjourné. Cardio-Forme a vu le jour voilà 30 ans. Le parcours de cet homme pourrait en inspirer plusieurs.

« Tout a commencé alors que j’avais 14 ans, relate Ghislain Séjourné. Je sortais de la douche avec une serviette qui  entourait mon corps.  Une de mes tantes m ’a fait remarquer que  mes genoux étaient plus larges que mes cuisses. » Il n ’en fallait pas plus pour faire réagir l’adolescent au physique ingrat qui a passé les deux années suivantes à s’entraîner dans le sous-sol de la maison familiale avec des équipements de fortune qu’il s’était fabriqué lui-même .

Par la suite, il a commencé à s’entraîner avec Ken Taylor qui est rapidement

devenu son mentor et l’a guidé dans un parcours de compétition grâce à un programme d’entraînement fait sur mesure. « J’étais curieux, je voulais toujours en savoir plus, se remémore ce passionné du sain développement du corps humain. J’étais autodidacte, je suivais des cliniques, participais à des séminaires. »

Une leçon de détermination

De fil en aiguille, alors qu’il suivait une formation de monteur-soudeur à Val-d’Or en 1990, il s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de gym à Rouyn- Noranda. Il a alors lâché son cours pour en démarrer un en octobre 1991.

« Ça a été une belle leçon de détermination, a remarqué Ghislain Séjourné. Mon premier défi a été de trouver l’institution financière qui croyait en mon projet. À l’époque, je ne savais pas que si une institution refuse notre projet, ce n’est pas parce qu’il n’est pas réalisable, mais que ça peut aussi être simplement parce qu’il ne cadre pas avec leurs politiques de financement à eux. Ce qui vous distinguera toujours et vous permettra toujours de vous démarquer sera aussi votre audace. »

Pour Ghislain Séjourné, l’audace, c’est aussi de savoir être à l’écoute. À l’époque où il a ouvert son gym, Ben Weider et Arnold Schwarzenegger étaient encore des têtes d’affiche lorsqu’on parlait de culturisme. Mais comme il souhaitait rejoindre une clientèle plus vaste, le conseil d’un ami n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

« Jean Dubois, un autre mentor, m’a fait remarquer que mes photos de culturistes pouvaient faire peur aux gens, a rappelé Ghislain Séjourné. Il faut aussi être à l’écoute de ceux qui ont un regard extérieur, qui ont une vision différente. Comme je voulais rejoindre M. et Mme Tout-le-Monde, j’ai changé mon approche, ma décoration, mon logo. Écouter quelqu’un peut être ce qui fait la différence entre te garder en vie ou te faire fermer. »

À sa manière

Ghislain Séjourné n’a pas suivi de formation en la matière. Mais son instinct, sa passion et sa soif inaltérable de toujours en apprendre davantage lui ont valu bien des diplômes et toute une renommée. Pendant plusieurs années, il a collaboré à l’entraînement de Pierre Turgeon, un des meilleurs marqueurs de la LNH. « Je lui avais dit ou tu m’écoutes ou tu t’entraînes pas avec moi, se souvient-il. Si tu m’arrives avec un programme déjà tout préparé, tu m’attaches les mains. Et ça a porté fruit, quand il arrivait au camp d’entraînement, il était parmi les mieux préparés. »

La clientèle de Cardio-Forme est aussi variée que les besoins de la population. Par exemple, il a fait un programme sur mesure pour un agriculteur qui avait une blessure à une épaule. Un autre pour un étudiant du secondaire qui avait réussi à se faire dispenser des cours d’éducation physique obligatoires pour s’entraîner avec

M. Séjourné. « Ce jeune homme a perdu 45 livres en trois mois. Aujourd’hui, il a la tête haute, il se tient droit. Sur 10 personnes qui s’entraînent, trois atteindront leur objectif. Et ça, quand ça arrive, c’est ma plus grosse paye », a-t-il fait observer.

Depuis sa fondation voilà 30 ans, le succès de Cardio-Forme ne se mesure pas en nombre d’employés, mais en investissement. La somme de ses équipements a bondi de 35 000 $ à 300 000 $. « La population de Rouyn- Noranda n’a pas vraiment changé depuis 30 ans, a noté Ghislain Séjourné. Plusieurs autres gyms ont vu le jour. La pointe de tarde diminue. Ce qui fera la différence entre le succès de l’un ou de l’autre, ce sera la qualité du programme que chacun est en mesure de fournir à ses clients. »

Quelques mois avant de souffler les 30 bougies de Cardio-Forme, Ghislain Séjourné a tenu à souligner l’apport et l’implication de sa mère, Lucie Pepin, et ce, dès les premiers balbutiements de l’entreprise.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média