Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

25 août 2020

Perte d’emploi pendant le COVID: nos conseils

Publireportage

Perte emploi

©Deposit

Des milliers de Québécois sont sans emploi depuis le début de la pandémie. Pourtant, le chômage n’est pas une situation facile à vivre, surtout en cette période de crise sanitaire.

Des milliers de Québécois sont sans emploi depuis le début de la pandémie. Pourtant, le chômage n’est pas une situation facile à vivre, surtout en cette période de crise sanitaire. Que faut-il donc faire pour s’en sortir financièrement ? Nous volons à votre secours avec ces quelques conseils.

Trouver une aide financière adaptée

Pour commencer, nous avons une bonne nouvelle pour vous : il existe plusieurs aides financières auxquelles vous pouvez prétendre. D’abord, il y a la prestation de l’assurance-emploi, mais vous devez remplir ces quelques conditions pour profiter de l’aide.

·         La perte d’emploi n’est pas de votre faute

·         Votre emploi est un emploi assurable

·         Vous avez travaillé un nombre minimum d’heures durant la période de référence

·         Vous êtes capable et disponible pour travailler, mais vous n’arrivez pas à trouver un emploi

·         Vous êtes sans emploi depuis au moins sept jours consécutifs

Si vous ne remplissez pas ces conditions, ne vous découragez surtout pas. Vous pouvez demander la prestation canadienne d’urgence (PCU). Il s’agit d’une aide financière de 2000 $ par mois qui vous sera versée pendant 4 mois au maximum. Bien sûr, la prestation peut prendre fin plus tôt si vous trouvez un travail. Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut :

·         Avoir perdu son emploi à cause de la pandémie

·         Avoir perdu l’emploi pendant au moins 14 jours consécutifs

·         Avoir gagné au moins 5000$ au cours des 12 derniers mois

En ce qui concerne les travailleurs autonomes, il existe différentes prestations spéciales de maladies.

Se faire aider par un expert

En dehors des employés qui ont été licenciés pour des motifs économiques, nombreux ont également souffert d’un congédiement déguisé et injuste.  Si vous vous trouvez dans cette situation, sachez qu’il existe une solution à votre problème. En effet, si vous pouvez prouver qu’il s’agit bien d’un congédiement abusif, vous pourrez demander un dédommagement. Dans certains cas, vous pourrez même réintégrer votre emploi. Mais comment faire ?

Commencez par porter plainte pour congédiement sans cause juste et suffisante auprès de la Commission sur les normes, l’équité, la santé et la sécurité du travail ou CNESST. Il suffit de passer un coup de fil ou de faire une demande sur le site. Si votre plainte est recevable, la procédure se poursuivra avec une médiation et si cette dernière échoue, la plainte passera au Tribunal administratif du travail.  

Puisque la démarche risque d’être longue et difficile, nous vous conseillons donc de faire appel à un avocat en droit du travail. Ce dernier vous aidera à comprendre votre situation et il vous guidera tout au long de la procédure. Par ailleurs, l’avocat pourra vous conseiller sur l’aide financière la plus adaptée à votre situation.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média