Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

27 août 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

16,4 M $ pour la reconstruction du pavillon Victor-Cormier

Aucun échéancier, ni plan, ni devis n’ont été produits pour le moment

feu victor-cormier

©Marc-André Gemme

Le pavillon Victor-Cormier, de l’École de l’Envol, de La Sarre, sera reconstruit, mais on ne sait pas quand ni comment.

Un peu moins d’un an après l’incendie qui a ravagé le pavillon Victor-Cormier de l’École de l’Envol de La Sarre, le gouvernement a annoncé sa reconstruction au coût de 16,4 M $, le 24 août.

Le sinistre de novembre 2019 avait laissé la population sous le choc et les 175 élèves avaient dû être relocalisés. «Quelle belle nouvelle pour amorcer cette nouvelle année scolaire! C’est une réponse aux espoirs que toute l’équipe-école entretenait depuis novembre dernier, une belle dose d’énergie. On a entendu nos besoins et nous en sommes vraiment reconnaissants», s’est réjoui, Mario Matte, directeur de l’École de l’Envol.

De l’argent, mais pas de plans

Aucun échéancier, ni plan, ni devis n’ont été produits pour le moment. «Ils ont des modèles d’écoles préconçues que l’on devra analyser. Ce n’est pas une décision qui se prend à la légère, ce bâtiment sera là pour des années», a expliqué Éric Dupuis, directeur des Services des ressources matérielles, au Centre de services scolaire du Lac-Abitibi (CSSLA). Il n’a donc pas été possible de savoir de quelle manière on était arrivé au calcul de 16,4 M $ pour la reconstruction.

Reconstruction essentielle

Isabelle Godbout, directrice générale du CSSLA, s’est dite comblée par la nouvelle. «Cette annonce génère un grand bonheur pour tous nos membres. Non seulement cela nous permettra de maintenir des services éducatifs de qualité pour les élèves EHDAA de La Sarre et des environs, mais en plus, cela nous garantit de pouvoir accueillir sans contraintes nos élèves de maternelles 4 ans, qui sont plus nombreux chaque année», a fait valoir.

«La reconstruction du pavillon Victor-Cormier est essentielle pour les enseignants et les enfants du primaire qui fréquentaient cet établissement. L’environnement d’apprentissage est important pour la réussite scolaire. L’octroi de 16,4 M $ permettra aux élèves, aux enseignants et à tout le personnel de se retrouver dans un milieu moderne, stimulant et sécuritaire», a déclaré Suzanne Blais, députée d’Abitibi-Ouest.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média