Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 septembre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

101 Trouvailles ira dans l’ancien Tigre géant

Ressourcerie Bernard-Hamel est à la recherche de locaux permanents

Ressourcerie Bernard-Hamel Tigre géant Perreault Rouyn-Noranda

©Photo Le Citoyen - Thierry de Noncourt

La boutique 101 Trouvailles aura pignon sur la rue Perreault, soit dans les anciens locaux de Tigre géant.

La boutique d’économie circulaire, 101 Trouvailles, de la Ressourcerie Bernard-Hamel (RBH), s’établira dans les anciens locaux de Tigre géant , sur la rue Perrault, à Rouyn-Noranda, en attendant de trouver de nouveaux locaux permanents.

Le déménagement commencera à la mi-septembre et la réouverture est prévue le 6 octobre. La boutique 101 Trouvailles avait trouvé refuge à l’aréna Réjean-Houle, à la suite du déclenchement de la crise sanitaire. La crise ayant fait exploser la demande d’aide à la Banque alimentaire, celle-ci a été forcée d’agrandir ses locaux et d’occuper l’espace alloué à 101 Trouvailles au Centre Bernard-Hamel, sur la 11e rue. Comme les activités sportives reprennent graduellement, le bazar doit quitter l’aréna avant le 30 septembre.

Abriter la Friperie 255 et 101 Trouvailles sous un même toit

La directrice de la RBH, Martine Dion et son équipe, sont à la recherche de locaux d’une superficie 25 000 à 30 000 pieds carrés pour regrouper, sous un même toit, les boutiques 101 Trouvailles et Friperie 255, dans un souci d’économie de temps et d’argent.

Les locaux temporaires de la rue Perreault, propriétés de Tri-Logis, qui est déjà impliqué auprès de RBH, font office de bouée de sauvetage. «Il n’y avait rien de disponible ou qui convenait. On a fait un appel à tous et, heureusement, ils nous ont contactés. Ils nous ont fait un bon prix et même un don. Ça va nous aider. Maintenant, on poursuit notre recherche de locaux permanents», s’est exclamée Martine Dion.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média