Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

16 septembre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Des investissements pour l’environnement en région

Savoir ancestral et changements climatiques

Forêt Zecs environnement climatique

©Photo Le Citoyen – Archives

Le gouvernement investit pour un avenir énergétique plus propre.

Le ministère des Ressources naturelles du Canada a procédé à une série d’annonces les 15 et 16 septembre, en Abitibi-Témiscamingue.

Une somme de 100 000 $ a été accordée à la communauté anishnabe de Kebaowek pour la création d’un programme de formation personnalisée sur la récolte du bois.

Un montant de 292 000 $ a été remis à la communauté anishnabe de Timiskaming pour évaluer les possibilités de mise en marché de produits médicinaux et d’aliments sauvages cueillis dans la forêt boréale en recourant aux connaissances traditionnelles.

«Nous tirons une grande fierté des progrès que nous avons accomplis au chapitre des aliments forestiers. Nous sommes heureux de créer des possibilités d’emploi pour notre communauté, de donner accès à des aliments traditionnels sains et locaux, de nous réapproprier à juste titre nos terres et d’accroître la souveraineté alimentaire de notre nation», s’est réjouie Elissa Marcil, directrice générale de la Timiskaming First Nation.

1 440 000 $ pour le CTRI

Le Centre technologique des résidus industriels (CTRI) de Rouyn-Noranda a bénéficié d’un investissement de plus de 1 440 000$ pour un projet pilote qui mettra à l’essai une nouvelle technique de fragmentation et de broyage pour le secteur minier. Le nouveau procédé pourrait permettre de réduire considérablement les émissions, et la consommation d’énergie pourrait baisser de 20 %.

«Alimentée par les nombreux enjeux environnementaux, l’industrie minière d’aujourd’hui entame une nouvelle ère, où les paradigmes du passé et du présent ne seront plus acceptables. Seules les technologies susceptibles de rompre avec les anciens modèles de l’exploitation minière tout en étant une nouvelle source de croissance, aussi bien pour les entreprises qui la mènent que pour leurs partenaires miniers, survivront à ce criblage.», a soutenu Hassine Bouafif, directeur général, du CTRI.

Martin Roy Transports plus aérodynamique

Martin Roy Transport (MRT) a obtenu un montant 75 000 $ pour améliorer l’efficacité énergétique et réduire les émissions de sa flotte de véhicules lourds. En tout, 860 modifications aérodynamiques, effectuées sur les véhicules, permettront de réduire la consommation de carburant et d’améliorer la compétitivité de l’entreprise.

Restauration de sites miniers

L’UQAT a bénéficié d’une subvention de 215 150 $ pour le la réalisation d’une recherche sur les plantes utilisées pour la restauration des sites miniers. Bruno Bussière, professeur à l'Institut de recherche en mines et environnement et responsable du projet a dû intégrer plusieurs paramètres climatiques et environnementaux pour élaborer des méthodes de restauration pouvant résister aux impacts des changements climatiques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média