Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 septembre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Eacom: nouveaux contrats pour les syndiqués d’Unifor

Pour les scieries de Matagami et Val-d’Or

Eacom Val-d'Or

©gracieuseté

Les travailleurs des scieries Eacom de Matagami et Val-d’Or ont un nouveau contrat de travail de quatre ans.

Les travailleurs syndiqués d’Unifor dans les scieries d’Eacom de Matagami et Val-d’Or ont ratifié dans une forte majorité de nouvelles conventions collectives de quatre ans.

C’est ce qu’ont annoncé dans un communiqué conjoint le syndicat et la direction de l’entreprise forestière, le 9 septembre. «Les deux parties ont démontré une ouverture et une flexibilité sur plusieurs enjeux dès le début de la discussion. Cette nouvelle entente permettra de continuer le cheminement vers la compétitivité de nos usines à Val-d’Or et Matagami et à en faire des milieux de travail engageants», affirme Kevin Edgson, président et chef de la direction d’EACOM.

«On se réjouit de cette ratification dont les résultats sans équivoque démontrent l’appréciation des membres. Nous travaillons avec la compagnie sur différentes alternatives pour améliorer l’efficacité de l’usine de Matagami», souligne pour sa part Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Appuis massifs

Les ententes de principes négociées entre Unifor et Eacom ont été ratifiées dans une proportion de 96% à Matagami et 89% à Val-d’Or. Pour la première fois de leur histoire, les syndicats des deux usines ont négocié à la même table le volet monétaire des ententes. Ils ont obtenu les conditions prévues au contrat modèle de l’industrie forestière.

Ainsi, les employés obtiendront des augmentations de 2% la première année, en plus d’un ajustement de 0,40 $ de l’heure pour la production et de 1,25 $ l’heure pour l’entretien. Ils toucheront ensuite des hausses annuelles de 2% à la deuxième année, puis de 2,5% pour les deux dernières années. Une bonification au régime de retraite et la mise en place d’une prime de nordicité de 0,60 $ l’heure régulière travaillée sont aussi prévues dans la nouvelle convention collective.

Unifor et la CSN

Eacom emploie 200 personnes à son usine et au centre administratif régional de Val-d’Or et 80 à son usine de Matagami. Du nombre, environ 100 sont affiliés au Syndicat des travailleuses et travailleurs Unifor. Un autre groupe de 100 travailleurs est affilié au Syndicat des travailleuses et travailleurs de scierie Val-d’Or – CSN. Ces derniers ont signé une entente de 5 ans en août 2019.

En plus de produire du bois d’œuvre destiné aux marchés nord-américains, les scieries de Matagami et Val-d’Or approvisionnent également l’usine de seconde transformation de Sullivan et l’usine de poutrelles en I de Sault Ste. Marie, en Ontario, au sein de la compagnie.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média