Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

23 septembre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La SADC a investi plus de 22 M $ à Rouyn-Noranda depuis sa création

Solidarité au rendez-vous

SADC Rouyn-Noranda

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Jocelyn Lévesque, directeur, et Line St-Amour, présidente de la SADC de Rouyn-Noranda, sont fiers du chemin parcouru et des succès de l’organisme.

La Société d’aide au développement des collectivités de Rouyn-Noranda (SADC) peut se féliciter pour le chemin parcouru depuis sa création en 1989. L’organisme, qui célébrait ses 30 ans, au début de l’année financière 2019, a tenu son assemblée générale annuelle le 23 septembre à Rouyn-Noranda.

En maintenant 31 ans, grâce à un fonds de départ de 1,7 M $ du gouvernement fédéral, la SADC a aidé 596 entreprises, créé et aidé à maintenir 4169 emplois et prêté plus de 22 M $ au total. «La SADC a reçu la mission de gérer ce fonds et de le faire fructifier, moyennant des prêts avec intérêts et des services aux entreprises», a expliqué le président, Jocelyn Lévesque. Une promesse qui a été tenue, puisque l’actif de la SADC s’élève maintenant à près 4 M $, soit un gain de plus de 2,3 M $. 

Fonds Stratégie jeunesse et Fonds d’Investissement 

Ce montant sert principalement à financer deux fonds: le Fonds Stratégie jeunesse, qui détient 620 176 $ en prêts au sein de 44 entreprises, et le Fonds d’Investissement, qui totalise 1 869 946 $ en prêts auprès de 39 entreprises. En 31 ans, le Fonds Stratégie jeunesse a prêté pour plus de 3 200 000 $ et le Fonds d’Investissement, pour plus de 18 800 000 $. 

Les investissements de la SADC ont un effet de levier important. Pour chaque dollar investi par le Fonds d’Investissement, 2,79 $ sont ajoutés en provenance d’autres sources de financement. Ce rapport atteint même 14,13 $ par dollar investi au Fonds Stratégie jeunesse! 

Au cours de la dernière année financière, la SADC a réalisé des investissements de 827 000 $ au sein de 19 entreprises au total. Ces investissements sont de différentes natures: aide au démarrage, à l’expansion, à l’acquisition, au redressement et à la modernisation. 

Pandémie: la solidarité au rendez-vous 

La SADC a été proactive dès le début de la crise sanitaire en offrant un moratoire complet à ses clients pour minimiser les impacts négatifs. «Quand on enlève un paiement et les intérêts, ça ne peut pas nuire. La COVID-19 a apporté un sentiment d’urgence de travailler encore mieux, tout le monde ensemble», a souligné Line St-amour, présidente de la SADC. La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, a renchéri en remerciant la SADC pour sa grande collaboration. «On n’a jamais vu autant de synergie [entre les organismes d’aide au développement]!», a-t-elle lancé. 

Dès le déclenchement de la crise sanitaire, la SADC a redoublé d’efforts pour obtenir de l’aide supplémentaire pour un total de 838 000 $ en provenance du Fonds d’aide et de relance régionale. Cet argent a été réinvesti pour soutenir les entreprises locales. 

Certaines activités de la SADC ont cependant dû être mises en veilleuse en raison de la crise sanitaire, notamment celles de la Coopérative d’initiation à l’entrepreneuriat. En 2019, la Coop a généré des bénéfices de 10 000 $, qui ont été partagés entre la douzaine de participants. 

Implications financières de la SADC 2019-2020

 

Fonds Stratégie jeunesse

Fonds d’Investissement

Investissements réalisés

235 000 $

592 000 $

Investissements générés

3 321 000 $

1 648 759 $

Entreprises aidées

11

12

Emplois créés et maintenus

63

89

Effet de levier

14,13

2,79

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média