Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 septembre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Complexe aquatique: pas de nouvelles avant 2021

L’attente se poursuit à Rouyn-Noranda

Piscine Cegep AT Rouyn

©L'Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

La réponse à la demande de subvention de la Ville de Rouyn-Noranda pour la construction d’un complexe aquatique se fait toujours attendre.

Rouyn-Noranda devra encore s’armer de patience avant d’avoir une réponse dans le dossier du complexe aquatique. Soumis au Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, la décision n’a pas encore été rendue.

Le projet de complexe aquatique, évalué à 20 millions $, comprend notamment la construction d’une piscine semi-olympique comprenant huit corridors, d’un bassin récréatif et de quatre tremplins.

Tous les conseillers municipaux ainsi que la mairesse Diane Dallaire avaient promis, lors des dernières élections municipales, la réalisation d’un complexe multisport. Ils avaient, pour la plupart, indiqué qu’il s’agissait d’une priorité pour la Ville de Rouyn-Noranda.

Une fois les élections passées, le projet de complexe multisport avait été scindé en deux pour mettre l’accent sur la partie aquatique en premier. Cette démarche devait, avait-on soutenu, faciliter l’obtention de subventions. La demande de financement au PAFIRS avait été déposée le 21 février, après avoir reçu l’appui de 3600 citoyens. Depuis, on attend toujours une réponse.

De longue haleine

En 2013, le club de soccer Boréal de Rouyn-Noranda avait proposé la construction d’un centre sportif évalué à 10 millions $. Ce projet, qui devait compter sur le soutien de bénévoles, avait même été soumis avec des plans à la Ville. Cette dernière avait cependant indiqué que le club ne pouvait être le porteur de ce dossier, car il n’était pas éligible à des subventions.

Par la suite, la Ville de Rouyn-Noranda, sous l’égide de Mario Provencher à l’époque, avait repris le projet en mai 2015. Après plusieurs tergiversations, un projet de près de 40 millions $ avait été dévoilé, mais il n’a jamais réussi à convaincre les autorités gouvernementales.

En 2018, une première mouture du projet de complexe aquatique avait été déposée, mais la Ville a essuyé un refus.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média