Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

30 septembre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Le sport collégial fait face à des enjeux importants

Des défis pour le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

Astrelles Gaillards Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

©Gracieuseté

De nombreux défis doivent être relevés par le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue quant au déplacement et à l’hébergement des Astrelles et des Gaillards à l’extérieur de la région.

Si la majorité des équipes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont repris l’entraînement, une question demeure toujours d’actualité: dans un contexte de crise sanitaire, joueront-elles des matchs cette année?

«Avec le Réseau du sport étudiant du Québec et les autres collèges, nous sommes en train de regarder comment nous allons pouvoir repartir tout ça», a indiqué la directrice des affaires étudiantes et des communications, Kathleen Slobodian.

«On a deux priorités. La première, et elle est non négociable, c’est la sécurité de nos athlètes. C’est important que les règles sanitaires soient suivies à la lettre. Ensuite, on veut garder le sport vivant. On veut maintenir la motivation de nos étudiants et trouver une façon de faire qui va assurer une présence des Astrelles et des Gaillards dans le sport étudiant» - Kathleen Slobodian

Des enjeux de transport et d’hébergement

À ce chapitre, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue navigue avec des défis logistiques et financiers importants liés à la pandémie de COVID-19. Mis à part quelques équipes, la majorité des rencontres sportives des Astrelles et des Gaillards, en contexte régulier, ont en effet lieu à l’extérieur de la région.

Au cours des dernières semaines, l’équipe de hockey collégial de l’établissement ne pouvait pas dormir à l’extérieur, ce qui était tout simplement impensable. Hockey Québec a ensuite changé ses plans, ce qui permettra aux joueurs de coucher à l’hôtel. «Peu importe le sport, l’enjeu demeure le même. Pour l’hébergement, on parle d’un athlète par chambre. Ça amène une contrainte financière majeure», a évoqué Mme Slobodian.

«En date de la fin septembre, tout est encore en suspens. Que ce soit le transport, l’hébergement ou le financement. La situation évolue sans cesse. Les couleurs sanitaires des régions changent. On n’a pas de réponses précises. Pour nous, ça revient toujours à nos deux priorités: la sécurité de nos athlètes et garder le mouvement des Astrelles et des Gaillards en vie», a-t-elle continué.

«On analyse les risques, a-t-elle enchaîné. On a des balises et on essaie aussi de trouver des moyens novateurs pour garder nos programmes en vie. On souhaite que le Cégep soit représenté si le sport étudiant reprend. C’est un défi à tous les niveaux, mais actuellement, tout le monde doit faire face à des défis, et ce, dans toutes les sphères.»

La situation avait déjà changé vendredi, alors que l’établissement régional a décidé que ses équipes sportives ne se déplaceraient pas en dehors de la région dans des zones oranges et que ses parties locales, si elles devaient avoir lieu, seraient à huis-clos.

Une vie étudiante différente

Au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le parcours des étudiants se fait selon un mode hybride qui allie la formation à distance et la présence en classe. La vie étudiante, une partie importante de la vie des étudiants, est aussi affectée.

«Ce n’est plus pareil. On fait face à des enjeux différents. On a cependant une équipe mobilisée. On veut conserver une vie étudiante active», a fait valoir Kathleen Slobodian.

La semaine dernière, le Club entrepreneur a, par exemple, tenu une première rencontre. «On a eu une bonne participation. On s’attendait peut-être à ce qu’elle soit moins grande, mais les étudiants ont répondu présent. C’est un indice qui nous encourage. L’important, c’est de réussir à garder nos étudiants motivés. Tout le monde est en ajustement, autant eux que l’établissement», a-t-elle exposé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média