Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

02 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

De l’espoir pour la mine Beaufor

La première campagne d’exploration de Monarques a donné d’excellents résultats en vue d’une relance des opérations

Mine_Beaufor

©Patrick Rodrigue

Les opérations à la mine Beaufor ont été suspendues à la fin de juin 2019. Monarques envisage maintenant de les relancer à l’automne 2021 ou, au plus tard, au printemps 2022.

Les travaux d’exploration réalisés par la Corporation aurifère Monarques dans le secteur de la mine Beaufor dans le but d’en relancer les opérations a donné d’excellents résultats, alors que des teneurs élevées en or ont été identifiées dans plusieurs forages.

Les opérations à Beaufor sont suspendues depuis la fin juin 2019. La mine de Val-Senneville a alors été placée en mode entretien et maintenance. Un an plus tard, Monarques a entrepris un programme de 42 500 mètres de forage afin de tester à la fois des secteurs historiques à haute teneur en or près des infrastructures souterraines existantes et des blocs isolés à proximité de la mine.

Sept des 21 premiers trous de cette campagne, qui totalisent 1425 mètres, soit seulement 3 % du total planifié, ont rapporté des teneurs élevées en or dans plusieurs sondages, dont 783 grammes par tonne de minerai sur une épaisseur de 0,2 mètre et de 293 grammes par tonne sur 0,5 mètre. Comme l’or de Beaufor est généralement réparti dans le sol sous forme de pépites, Monarques considère ces résultats comme prometteurs.

Environ 275 trous espacés de 25 mètres sont prévus par Monarques. Si les résultats sont concluants, d’autres sondages plus précis seront réalisés afin de convertir les ressources en réserves exploitables et les inclure dans un futur plan de minage.

«Beaufor est entrée en production il y a plus de 85 ans et n’a pas encore révélé tout son potentiel aurifère, a fait valoir le PDG de Monarques, Jean-Marc Lacoste. Les nouvelles intersections à haute teneur démontrent que d’importantes veines aurifères et extensions de ces veines existent toujours. Si tout va bien, notre objectif consiste à relancer la production à Beaufor dans un horizon de 12 à 18 mois.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média