Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

10 octobre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Huskies: trouver des façons de perdre

Huskies Rouyn-Noranda Zachary Emond

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont subi deux revers face aux Olympiques de Gatineau.

Les Huskies ont subi un autre revers face aux Olympiques de Gatineau. Après un début de match plus cahoteux, la meute avait tout de même réussi à revenir de l’arrière et créer l’égalité en milieu de troisième période, mais un but de Manix Landry a permis aux locaux de l’emporter 5 à 4.

«On a connu un début de match atroce. On s’est fait donner une leçon de travail et de rapidité. Nos décisions avec la rondelle étaient aussi mauvaises. Gatineau était tout seul sur la glace», a évoqué l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

Son équipe a cependant eu un sursaut d’orgueil en troisième période. «On a démontré du désir et de l’acharnement pour revenir dans la rencontre. Je pense qu’on méritait au moins deux points en fin de semaine», a-t-il fait valoir.

En fin de match, alors que Zachary Émond avait été retiré au profit d’un sixième attaquant, la meute a cherché le jeu parfait. «On a trop passé la rondelle au lieu de tirer. Un moment donné, on se doit d’amener le disque au filet. On a aussi eu de belles opportunités, mais on a raté le but», a indiqué le pilote de la meute.

Les Rouynorandiens ont aussi accordé à deux reprises des buts dans la dernière minute de jeu d’une période au cours de cette rencontre. «On a donné ses buts en raison de mauvaise exécution et de revirements. On doit apprendre de ça. Dans les deux cas, on avait seulement, soit à mettre la rondelle en fond de territoire, soit utiliser la bande pour dégager notre territoire», a expliqué Mario Pouliot.

«Quand je regarde notre début de saison, on a trouvé des façons de perdre. On n’a jamais été déclassé. Mais on doit jouer 60 minutes et arrêter de donner des cadeaux à l’adversaire», a-t-il ajouté.

Les doublés

La meute a connu une première période plutôt atroce. Les Olympiques en ont profité. D’abord, Métis Roelens (2e) a ouvert la marque lors d’un avantage numérique. Puis, Tristan Allard (2e) a doublé l’avance des siens avec que Métis Roelens (3e) n’enfile son 2e du match avec sept secondes à faire à la période.

Les Rouynorandiens sont revenus dans le match grâce à Alex Beaucage (5e, 6e). Le franc-tireur des Huskies a inscrit un premier filet lors d’un avantage numérique avant d’ajouter un autre quelques moments plus tard. Ce deuxième filet a aussi permis à Marc-Antoine Séguin d’inscrire son premier point en carrière dans la LHJMQ.

Cependant, la meute a encore accordé un filet dans la dernière minute de jeu. Tristan Allard (3e), avec son deuxième du match, a redonné une avance de deux buts aux Gatinois.

Les Huskies ont ensuite une nouvelle fois remonté la pente. Alex Labbé (1er) et Mathieu Gagnon (1er) ont tour à tour marqué pour ramener les deux équipes à la case départ. Malheureusement, une bataille perdue le long de la rampe face à Evan Mackinnon par un défenseur de la meute en zone des Huskies a mené au filet gagnant de Manix Landry (3e).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média