Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La COVID-19 a fait mal à Forage Orbit Garant

Jusqu’à la mi-mars, la société valdorienne dépassait ses résultats de 2019

Forage_Orbit_Garant

©Forage Orbit Garant

Jusqu’à la pandémie de COVID-19, qui l’a contrainte à réduire ses activités de forage, Forage Orbit Garant dépassait ses résultats de 2019.

La pandémie de COVID-19 a entraîné des répercussions négatives sur Forage Orbit Garant, dont l’exercice financier 2020 s’est soldé par un recul de 20,9 % de son bénéfice brut par rapport au précédent exercice.

Au 30 juin 2020, la société valdorienne a ainsi déclaré un bénéfice brut de 12,9 M $. Au 30 juin 2019, il avait plutôt été de 16,3 M $. La perte nette globale, qui était de 3,5 M $ pour l’exercice 2019, a quant à elle plus que doubler pour passer à 7,4 M $ un an plus tard.

Pour leur part, les produits tirés des opérations de forage ont totalisé 137,8 M $, une baisse de 9,9 % par rapport aux 152,8 M $ réalisés en 2019. Si le portrait des activités au Canada a relativement peu bougé, passant de 109,5 M $ à 109,0 M $, des reculs importants ont été enregistrés au niveau des contrats à l’international. En l’espace d’un an, le produit tiré de ces opérations est passé de 43,3 M $ à 28,8 M $, soit une baisse de 33,5 %.

De lourds impacts

Si la fin d’un contrat de forage de plusieurs années au Chili, au terme de l’exercice 2019, y est pour quelque chose, Forage Orbit Garant attribue surtout les résultats négatifs de son exercice 2020 à la COVID-19. «Avant la pandémie, les produits étaient plus élevés par rapport à l’exercice 2019, en raison de l’augmentation de nos activités de forage au Canada. Nous connaissions une forte cadence jusqu’à ce que nous soyons confrontés à la pandémie, à la mi-mars», a signalé Éric Alexandre, PDG de la société.

À partir de la fin mars, Forage Orbit Garant a rapidement mis en œuvre plusieurs initiatives afin de réduire ses coûts et gérer ses liquidités, incluant une baisse des dépenses en immobilisations et des investissements dans le fonds de roulement. À compter du 1er avril, la haute direction et les administrateurs ont également voté une réduction temporaire de 15 % de leur rémunération afin de soutenir la société. De plus, d’avril à juin, Forage Orbit Garant a également obtenu 3,6 M $ du programme canadien de subventions salariales d’urgence, ce qui a permis d’atténuer l’impact de la COVID-19 sur ses activités.

Confiance dans l’or

Depuis l’assouplissement des règles industrielles entourant la pandémie, la société a repris graduellement ses activités. «Étant donné que le prix de l’or est actuellement proche d’un niveau record, l’économie de l’exploitation aurifère s’est considérablement améliorée. Avec environ 66 % de nos revenus générés par les activités liées à l’or, nous nous attendons à ce que la demande pour nos services se renforce à mesure que les conditions économiques mondiales se stabiliseront», a indiqué M. Alexandre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média