Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

12 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un quatrième bébé pour Osisko

Osisko Développement sera notamment chargé des projets de la Baie-James

Osisko_briques_or

©Redevances aurifères Osisko

Redevances aurifères Osisko vise à ce qu’Osisko Développement devienne rapidement un producteur d’or intermédiaire dans le marché nord-américain.

Six ans et demi après sa renaissance, Redevances aurifères Osisko accouchera d’un quatrième bébé avec la mise sur pied d’Osisko Développement.

La nouvelle société, fruit d’une alliance conclue le 5 octobre avec la société vancouveroise Barolo Ventures Corporation, verra Redevances aurifères Osisko transférer à Barolo un portefeuille de propriétés minières comprenant notamment des projets dans la région de la Baie-James ainsi que le projet Cariboo en Colombie-Britannique, qui avec des ressources globales de 5,9 millions d’onces d’or, deviendra le projet phare de la nouvelle société. Les autres projets compris dans la transaction sont localisés en Colombie-Britannique et au Mexique. La transaction inclut aussi un portefeuille de titres négociables évalué à 116 M $.

Cette prise de contrôle inversée se traduira également par l’échange d’un certain nombre d’actions de Barolo à Redevances aurifères Osisko. En échange, cette dernière a convenu de transférer son équipe technique à Osisko Développement, tout en conservant un accès à celle-ci en cas de besoin.

«Nous avons toujours mentionné vouloir séparer et optimiser Redevances aurifères Osisko et cette transaction en témoigne, a déclaré Sean Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction de Redevances aurifères Osisko. Notre équipe a fait ses preuves en termes de création de valeur pour nos actionnaires, et Osisko Développement mettra à profit notre expertise combinée en obtention de permis, en construction et en opérations afin de progresser vers le statut de producteur d’or intermédiaire dans le marché nord-américain.»

Osisko Développement vient s’ajouter à une liste qui, outre la société mère Redevances aurifères Osisko, comprend Minière Osisko (responsable notamment du développement des projets Windfall et Osborne-Bell à Lebel-sur-Quévillon), Métaux Osisko (qui développe des projets liés au zinc à Bathurst au Nouveau-Brunswick) et Minière O3 (dont les principaux projets sont concentrés dans les camps miniers de Val-d’Or et de Malartic).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média