Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

19 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La monnaie électronique comme outil de relance économique

Hecla Québec opte pour une avenue originale afin de soutenir sa région d’accueil

La_Sarre_centre_ville

©Ville de La Sarre

Les 657 employés d’Hecla Québec pourront accumuler et dépenser de la monnaie électronique dans les commerces participants de l’Abitibi-Ouest, notamment à La Sarre.

Afin de favoriser la reprise économique en Abitibi-Ouest, Hecla Québec, propriétaire de la mine Casa Berardi au nord de La Sarre, a opté pour une avenue originale en offrant à chacun de ses 657 employés une carte de monnaie électronique.

Depuis le 14 octobre, chaque travailleur peut ainsi participer au programme Freebees, mis sur pied en 2014 par le Rouynorandien Ken Villeneuve et son partenaire d’affaires, Philippe Londéi, chez les marchands participants. L’investissement de plus de 100 000 $ de la part de la propriétaire de la mine Casa Berardi, au nord de La Sarre, se traduira par des retombées à long terme pour l’économie de l’Abitibi-Ouest puisque le fonctionnement de Freebees consiste à accumuler de l’argent électronique lors de chaque achat réalisé chez un commerçant participant.

Le geste d’Hecla Québec concrétise également un projet initié par EspaceAO et la Chambre de commerce et d’industrie d’Abitibi-Ouest (CCIAO) et qui avait dû être mis sur la glace au cours des derniers mois en raison de la pandémie de COVID-19.

«Afin de stimuler la relance économique dans le secteur de nos opérations tout en aidant financièrement nos employés, nous désirions offrir à ces derniers un généreux bon d’achat chez des commerçants locaux. Freebees est venu répondre à toutes nos attentes tout en assurance à nos employés la liberté de choisir leurs commerces préférés», a fait valoir Alain Grenier, vice-président aux opérations et directeur général de la mine Casa Berardi.

«Nos discussions avec les gens d’Hecla Québec pour trouver une façon simple de concrétiser leur initiative nous ont donné le souffle dont nous avions besoin pour donner vie à ce projet. Avec cette implication majeure, nous garantissons la réussite du programme avant même son lancement: en étant assurés d’avoir un bon nombre de clients, cela favorisera grandement l’adhésion des commerçants au programme», a signalé Mélissa Larouche, directrice générale de la CCIAO.

Les modalités du programme ainsi que les commerces participants seront dévoilés lors du lancement officiel, le 28 octobre. À noter que la MRC d’Abitibi-Ouest ainsi que les partenaires d’EspaceAO soutiendront les commerces participants en payant chacun trois mois de frais d’abonnement, pour un total de six mois gratuits.

Commentaires

19 octobre 2020

pierremorissette

je me mefie des monnaies electronques, au nuiveau mondial,c est encore un truc pour le controle financier total des banques, c est probablement pas le cas ici,mais ca aommence avec les cartes de credit et maintenant la fraude des cyberdevises , bitcoins etc.. on veut eliminer totalement le cash

14 novembre 2020

Daniel mwilambwe

Bonjour

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média