Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Cyclisme

Retour

20 octobre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Deux Abitibiens aux Mondiaux virtuels de cyclisme

La compétition sanctionnée par l’UCI aura lieu en décembre

Olivia Baril Charles-Etienne Chrétien

©gracieuseté

Olivia Baril et Charles-Étienne Chrétien

Les Abitibiens Olivia Baril et Charles-Étienne Chrétien sont parmi les sept athlètes qui représenteront le Canada aux premiers Championnats du Monde Cyclisme Esport, les 8 et 9 décembre.

 

Cette compétition virtuelle aura lieu sur la plateforme Zwift, utilisée par les cyclistes pour s’entraîner et faire des compétitions. Elle est sanctionnée par l’Union cycliste internationale (UCI). Cyclisme Canada a dévoilé sa délégation le 19 octobre.

Chez les femmes, la Rouynorandienne Olivia Baril (Macogep-Tornatech) roulera «aux côtés» de la médaillée olympique sur piste Georgia Simmerling et la triathlète professionnelle Angela Naeth. Chez les hommes, l’Amossois Charles-Étienne Chrétien (Aevolo) courra avec Pier-André Côté et Jordan Cheyne. Le triathlète Lionel Sanders se joindra à la délégation en vertu d’une inscription «wild card» par Zwift.

Les participants s’affronteront sur le parcours Watopia sur Zwift. Ils effectueront alors cinq tours de la Watopia Hilly Reverse pour une distance totale de 52,4 kilomètres. Les membres de Zwift pourront se joindre à l’équipe nationale lors des trois courses d’entraînement qui précéderont la compétition. Les gagnants pourront arborer le maillot arc-en-ciel de champions du monde lors des compétitions virtuelles sanctionnées par l’UCI en 2021.

«Nous avons une équipe très forte et expérimentée. Je suis excité de les voir performer aux premiers Mondiaux Esport UCI», souligne Kris Westwood, directeur de la haute performance chez Cyclisme Canada, qui doit annoncer sous peu un calendrier d’événements nationaux virtuels prévus cet automne et cet hiver.

Baril en terrain connu

Si la plupart des cyclistes sont de plus en plus familiers avec la plateforme Zwift, surtout en ces temps pandémiques, c’est particulièrement le cas pour Olivia Baril. À l’automne 2019, elle a atteint la demi-finale du concours international Zwift Academy, terminant ainsi dans le top 10. Zwift permet aux athlètes de s’entraîner dans un univers virtuel s’apparentant à celui d’un jeu vidéo.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média