Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

21 octobre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Tommy Bédard à la tête du conseil d’administration du Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda

Il devient le premier président de la nouvelle structure administrative

Tommy Bedard

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Tommy Bédard est le premier président de la nouvelle structure administrative du Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda.

Le nouveau conseil d’administration du Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda (CSSRN) a élu son premier président. Il s’agit de Tommy Bédard, parent représentant du district 1 (Cléricy, Mont-Brun, D’Alembert, Notre-Dame-de-Protection et Sacré-Cœur).

:«Pour moi, c’est un défi personnel à la base. J’ai toujours été impliqué dans les conseils d’établissement. Je tourne autour du monde de l’éducation depuis 4 ou 5 ans. C’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur», a lancé Tommy Bédard.

Le parent sentait que ce défi avait une chance de se retrouver dans sa cour.

«J’en avais parlé avec ma conjointe que je sentais que c’était pour être moi. En même temps, je suis motivé par ce défi. On va y aller au fur et à mesure, tous ensemble, en y allant aux meilleurs de nos connaissances. On ne réinventera pas la roue» - Tommy Bédard

Tommy Bédard est notamment directeur général de la Société de l’autisme de l’Abitibi-Témiscamingue. «C’est sûr que c’est quelque chose que je vais avoir à cœur, mais je vais représenter tous les parents. Je me vois comme un facilitateur sur ce plan», a-t-il mentionné.

Il sera appuyé par Émilie-Anne Arsenault, représentante du district 3 (Bellecombe, Kinojévis, Granada, Le Prélude, de la Grande-Ourse), qui sera la vice-présidente. Rappelons que seuls les membres parents du conseil d’administration pouvaient être élus à ses postes.

Nouvelle structure

Le conseil d’administration du CSSRN est composé de quinze personnes. «Les décisions vont se prendre plus près des élèves et je crois qu’on a les meilleures personnes autour de la table pour prendre les décisions. On a des parents et on a des représentants de tous les corps d’emploi du monde de l’éducation. Ils sont appuyés par des gens de l’externe qui apportent une expertise que nous n’avons pas ou un œil externe sur nos pratiques et qui vont poser des questions différentes», a évoqué le directeur général du CSSRN, Yves Bédard.

«Leur rôle est aussi différent des commissaires. Il y a une différence dans les pouvoirs qu’ils ont. Ils ont un plus grand rôle de vigie sur les gestionnaires et ce sont des gens nommés, qui sont là parce que ça les intéresse», a-t-il ajouté.

Composition

Cinq parents représentent les cinq districts que couvre le nouvel organisme gouvernemental. En plus de M.Bédard et de Mme Arsenault, Mélissa Carbonneau (district 2: Entre-Lacs des Kekeko, de l’Étincelle, Notre-Dame-de-Grâce), Isabelle Bougie-Lefebvre (district 4: La Source) et Geneviève Wagner (district 5: D’Iberville) sont les autres membres.

À cela s’ajoutent cinq membres de la communauté, soit Alexandre Maheux-Cousineau (18-35 ans), Cynthia de Champlain (finances), Réal Beauchamp (communautaire, culture et sport), Sylvie Girard (ressources humaines) et Tommy Guillemette (milieu municipal, des affaires ou de la santé et des services sociaux).

Le conseil est finalement complété par cinq membres des écoles, soit Pier-Marc Corriveau (personnel enseignant), Sonia Lévesque (professionnel), Serge Gaudet (direction d’école) et Martin Grenier (cadre). Le siège du personnel de soutien est vacant.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média