Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

22 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

L’année du camp minier de Fénelon

La région encore à l’honneur aux prix annuels de l’AEMQ

Wallbridge_Attila_Pentek_Marz_Kord

©Marc-André Gemme

Attila Péntek et Marz Kord, respectivement vice-président de l’exploration et PDG de Wallbridge Mining, lors d’une conférence prononcée devant la communauté d’affaires de La Sarre.

L’Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec ont encore une fois attiré pratiquement tous les projecteurs, lors de la remise annuelle par l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ) de ses prix reconnaissance.

En raison de la pandémie de COVID-19, l’édition 2020 du congrès annuel Xplor s’est déroulée en mode virtuel. L’AEMQ a donc profité de l’occasion pour dévoiler au compte-gouttes ses lauréats, les 19 et 21 octobre.

Wallbridge Mining a remporté le plus prestigieux des honneurs, celui de la Découverte de l’année, pour son projet Fénelon, localisé dans le secteur de l’ancienne mine Selbaie, au nord de La Sarre et à l’ouest de Matagami. «Ce prix souligne les efforts d’une société qui, par ses travaux, a contribué à créer un effet d’entraînement et à stimuler l’exploration, a rappelé le président de l’AEMQ, Mathieu Savard. Depuis 2016, Wallbridge concentre ses efforts à mettre en valeur un projet aurifère à haute teneur sur une propriété qui couvre plus de 900 km2. À présent, elle prévoit produire un premier estimé de ressources à la mi-2021.»

Le prix de l’Entrepreneur de l’année a été attribué à l’équipe d’exploration de la mine Kiena à Val-d’Or. «Dès 2015, l’équipe a entrepris des travaux qui avait été suspendus en 2013. Depuis, ceux-ci ont apporté des changements majeurs pour Wesdome, alors qu’une récente étude économique préliminaire a remporté un franc succès.»

Troilus Gold, qui développe le projet Troilus à Chibougamau, a mérité le prix Excellence en développement durable. En août dernier, la société junior a été la première au Québec dans sa catégorie à être certifiée Écologo, une certification unique au monde confirmant ses pratiques environnementales, sociales et sécuritaires exemplaires.

Enfin, le prix Entreprise de services de l’année a été remis à MBI Global de Rouyn-Noranda. «Elle se caractérise par ses valeurs d’excellence, de fiabilité, d’authenticité et de respect», a précisé Me Frank Mariage, avocat chez Fasken Martineau et président ex-officio de l’AEMQ.

Honneurs individuels

Au chapitre des honneurs individuels, la géologue valdorienne Aline Leclerc, chef d’entreprise chez Gestion Aline Leclerc, a été récompensée du Prix Hector-Authier, qui souligne la carrière d’une personne dont le travail, échelonné sur de nombreuses années, a contribué de manière significative au développement de l’entrepreneuriat minier au Québec. «Géologue depuis le début des années 1970, Mme Leclerc compte un long parcours et une riche expérience avec les explorateurs du Québec. Elle a fait sa place dans un monde majoritairement masculin et a inspiré de nombreuses femmes à suivre ses traces», a déclaré Mathieu Savard.

Les deux autres lauréats sont le géologue François Robert, ancien géologue en chef de l’exploration pendant 22 ans chez Barrick Gold et maintenant consultant à temps partiel pour FR Géo-consultant, et Jean-Pierre Janson, vice-président principal chez Richardson GMP. Le premier a remporté le Prix Jean-Descarreaux, qui honore une personne dont les écrits ont contribué à accroître les connaissance géoscientifiques et à stimuler les activités d’exploration, tandis que le second s’est vu remettre le prix Supporteur économique de l’année pour le rôle de mentor qu’il a joué auprès de nombreux jeunes et pour les sociétés juniors qu’il a encouragées au cours de ses 40 ans de carrière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média