Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Bond de géant pour le projet Horne 5

Falco conclut deux ententes majeures avec Glencore, entre autres pour ramener du cuivre régional à la Fonderie Horne

Falco_plan_Horne5

©Ressources Falco

Le projet Horne 5 comprend notamment la construction d’un chevalement et de nombreuses infrastructures de surface à l’est de la Fonderie Horne.

Le projet Horne 5 a fait un bond de géant dans la matinée du 27 octobre avec l’annonce de la signature de deux ententes entre son promoteur, Ressources Falco, et Glencore Canada, propriétaire de la Fonderie Horne, voisine du projet.

La première entente concerne un financement provisoire de 10 M $ destiné à couvrir certaines dépenses relatives à la progression de Horne 5. L’accord comprend aussi l’émission de bons de souscription permettant à Glencore d’acquérir dans un délai de 12 mois plus de 12 millions d’actions de Falco à un prix unitaire de 0,51 $.

«Les fonds seront principalement consacrés aux travaux techniques, aux études et à la modélisation requis afin de continuer à réduire les risques inhérents au projet, incluant ceux propres à la Fonderie Horne, à résoudre les défis techniques et à identifier des synergies additionnelles, a précisé le PDG de Falco, Luc Lessard, en entrevue. De plus, le fait de s’adjoindre Glencore comme partenaire va envoyer un bon signal aux milieux financiers.»

L’accord permettra aussi à Falco d’enfin initier le dénoyage de l’ancienne mine Quémont, par laquelle elle compte accéder au gisement principal de Horne 5. «Notre plan initial prévoyait d’amorcer le dénoyage en 2019, a rappelé M. Lessard. Cependant, il a notamment fallu valider la stabilité des piliers de surface, ce qui préoccupait beaucoup Glencore. Là, on est à finaliser les travaux.»

Tous ces travaux visent, à terme, à obtenir une licence d’exploitation principale et d’indemnisation entre Falco et Glencore en donnant à cette dernière l’assurance que la Fonderie Horne ne sera pas affectée par l’exploitation de la mine, dont les galeries seront développées sous le complexe industriel de Rouyn-Noranda.

Du concentré de cuivre pour la Horne

Le deuxième accord prendra la forme d’ententes d’écoulement. Pendant les 15 ans de durée prévue – à l’heure actuelle – de Horne 5, Glencore achètera de Falco les concentrés de cuivre et de zinc. Le concentré de cuivre sera traité à la Fonderie Horne. «Nous allons d’ailleurs devenir le plus important producteur de cuivre du Québec», a mentionné Luc Lessard.

Rappelons que le projet Horne 5, tel que décrit dans l’étude de faisabilité publiée à la fin de 2017, comprend 3 741 000 onces d’or (dont 3 294 000 onces d’or récupérables), 26,3 millions d’onces d’argent, 229 millions de livres de cuivre et 1,007 milliard de livres de zinc. Le tout serait extrait de plus de 80 millions de tonnes de minerai. Falco planifie toujours une livraison annuelle moyenne pendant les 15 ans de durée de vie de la mine de 219 000 onces d’or et de 235 000 onces d’or une fois que sera atteint un niveau stable de production.

«Le fait que le concentré de cuivre sera traité à la Fonderie Horne augmentera également les bénéfices locaux pour la communauté de Rouyn-Noranda» - Luc Lessard

Avantages mutuels

«Le projet bénéficiera notamment de l’expertise de Glencore dans le traitement des concentrés de métaux usuels et leur mise en marché. Le fait que le concentré de cuivre sera traité à la Fonderie Horne augmentera également les bénéfices locaux pour la communauté de Rouyn-Noranda», a exposé M. Lessard.

«Nous sommes heureux de conclure ces ententes visant à aligner nos intérêts avec ceux de Falco, a renchéri, par voie de communiqué, le chef de l’exploitation des sites métallurgiques de la division cuivre de Glencore, Marc Bédard. Bien que beaucoup de travail reste à accomplir et que des défis doivent être abordés, nous nous sommes engagés à travailler avec toutes les parties prenantes afin de créer les conditions gagnantes nécessaires au développement du futur projet Horne 5 et d’une filière du cuivre fortement intégrée au Québec, une industrie vitale dans le contexte de transition vers l’électrification des transports.»

Prochaines étapes

Pour les mois à venir, Falco et Glencore travailleront de concert dans la réduction et la répartition des risques afin que le projet Horne 5 puisse atteindre la phase de l’exploitation. La direction de Falco met actuellement à jour les paramètres financiers du projet, l’analyse économique et l’échéancier. Elle consacrera aussi d’importants efforts avec ses conseillers financiers en vue d’obtenir le financement nécessaire à la réalisation de Horne 5.

En parallèle, Falco poursuivra ses efforts afin de répondre aux requêtes du gouvernement du Québec en lien avec le dépôt initial de l’étude d’impact sur l’environnement. «Le processus d’audiences publiques auprès du BAPE devrait suivre vers le milieu ou la fin de 2021, a signalé Luc Lessard. Si tout va bien, on prévoit obtenir toutes nos autorisations gouvernementales au début de 2022 et entreprendre la phase de construction, pour une entrée en production en 2025.»

Et l’avenir?

Falco s’attend par ailleurs à pouvoir prolonger de plusieurs années la durée de vie prévue de Horne 5. «Nous savons que le gisement s’étend latéralement et en profondeur. Il reste à connaître le volume de la minéralisation et sa teneur. Lorsque le dénoyage aura été complété, nous pourrons envoyer des foreuses sous terre pour déterminer tout cela», a fait savoir M. Lessard.

«De plus, nous avons plusieurs propriétés prometteuses dans le camp minier de Rouyn-Noranda qui pourraient amener du minerai supplémentaire à l’usine Horne 5, a-t-il enchaîné. Nous prévoyons faire pas mal d’exploration en ce sens au cours des prochaines années.»

Commentaires

27 octobre 2020

pierremorissette

etonnant que noranda mines ne se soit pas donne la peine dedevelopper ceprojet-ils ont disparu aussi

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média