Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

27 octobre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Un franc succès pour la Marche de l’inclusion

L’Arche a récolté plus du double qu’en 2019

Marche inclusion Arche

©gracieuseté - Vivre-Vanessa Fortin Photographie

Les participants qui provenaient de foyers de l’Arche pouvaient se regrouper pour la marche.

À sa deuxième édition, la Marche de l’inclusion pour un monde meilleur de l’Arche Abitibi-Témiscamingue a remporté un franc succès. En plus de se faire connaître davantage, l’Arche a plus que doublé la somme amassée en 2019.

Cette année, l’activité de financement et de sensibilisation s’est étirée sur tout un mois, du 4 septembre au 4 octobre, pour se terminer avec une véritable marche dans les rues d’Amos. Dans une ambiance festive, une soixantaine de personnes, dont plusieurs résidents des trois foyers de l’Arche, ont défilé sur le parcours interrompu par une halte collation au Saule Fragile.

Tout au long de l’activité, notamment lors de la halte, les règles et normes sanitaires imposées par la santé publique ont été respectées. Même pour la seule photo de groupe qui a été autorisée, où les marcheurs ont été regroupés par foyer de l’Arche, puisqu’ils constituent des familles habitant sous un même toit.

Plus du double

L’Arche Abitibi-Témiscamingue se réjouit par ailleurs du soutien reçu pour cette deuxième édition, avec l’ajout de nombreux nouveaux partenaires. L’organisme a réinvesti ces sommes dans l’économie locale afin d’accroître sa visibilité et mettre en valeur ses supporteurs, tout en obtenant des services à des prix exceptionnels.

Ce sont finalement 11 355 $ qui ont ainsi été amassés, soit plus du double des 5000 $ de l’an dernier. L’Arche a bien l’intention de récidiver l’automne prochain.

 

Des lieux de vie partagés

L’Arche Abitibi-Témiscamingue est implantée à Amos depuis plus de 35 ans. L’organisme offre des lieux de vie partagés entre des personnes ayant une déficience intellectuelle et des assistants qui les accompagnent. Ces derniers proviennent souvent d’autres pays où l’Arche, un mouvement international, est présente. Les trois foyers ont pignon sur rue à Amos et accueillent 17 personnes.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média