Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

27 octobre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Une guerre de la 117 au menu?

Huskies et Foreurs s’affronteront cette fin de semaine

Huskies vs Foreurs

©Photo: Le Citoyen/Dominic Chamberland

Huskies et Foreurs pourraient reprendre l'action cette fin de semaine.

Après une pause de deux semaines, les deux équipes de la région de la LHJMQ, les Huskies et les Foreurs, s’affronteront cette fin de semaine comme prévu au calendrier.

«On se prépare à jouer vendredi. Ça va dépendre de la Santé publique. C’est tout ce qu’on espère. Je n’ai pas envie de leur dire jeudi qu’on ne jouera pas», a indiqué l’entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot.

Il sait que le plan pourrait devoir changer d’ici vendredi.

«Dans les dernières semaines, on était en zone jaune et on n’a pas pu jouer. On ne sait pas trop. On patine dans le brouillard»

La LHJMQ a confirmé, en fin d'aorès-midi, que les équipes en zone jaune et en zone orange pourraient reprendre leurs activités cette fin de semaine.

Cette incertitude, il la retrouve aussi chez ses joueurs. «Nos joueurs, ça se voit qu’ils sont inquiets dans la situation. Il pose beaucoup de questions. Il se demande ce qui va se passer. S’ils vont jouer. Ce qui va arriver à Noël», a-t-il énuméré.

Il tient cependant à louanger les joueurs. «Je suis fier des joueurs. Ils se comportent en professionnels. On répète les règles chaque semaine et ils les appliquent.»

Plancher sur les solutions

Étant donné que les deux équipes de la région sont en zone jaune, est-ce que les équipes ne pourraient-elles pas s’affronter au moins une fois chaque fin de semaine en attendant que le reste du Québec retourne dans le orange? «Je ne pense pas que ce soit une solution viable de jouer l’un contre l’autre semaine après semaine. Ça va amener un climat de rivalité encore plus fort ou ça va devenir redondant et on n’aura pas la même intensité», a évoqué Mario Pouliot.

L’important, c’est que la LHJMQ planche sur des solutions. «Il y a un plan qui est monté par la LHJMQ. Il doit être approuvé par la Santé publique et, après, il faudra le mettre à exécution», a-t-il confié.

Mais, pour le pilote de la meute, l’important est en dehors de la patinoire. «Oui, il y a la game, mais il y a autre chose en dehors de la game. Quand on regarde ce qui se passe à Blainville-Boisbriand, Sherbrooke et Drummondville, ce ne sont pas des situations évidentes. On ne veut pas vivre ça et on se sent chanceux actuellement. Pour moi, la chose la plus importante, c’est la santé et la sécurité de nos joueurs, de notre personnel et de nos familles de pension», a-t-il fait savoir.

S’amuser

Malgré tout, les Huskies ont pris du plaisir à se retrouver sur la patinoire. Un tournoi 3 contre 3 agrémenté d’un repêchage a ravi quelques partisans rouynorandiens. «C’est une idée originale de Félix-Antoine Bourassa, notre responsable aux communications. On s’est inspiré de la dernière séance de repêchage de la Ligue nationale de hockey. Ce fut vraiment une belle activité et une belle réussite. Ce fut vraiment très plaisant», a souligné Mario Pouliot.

Sinon, les choses ont bien été à l’entraînement. «On a travaillé sur le côté individuel en travaillant les habiletés et les techniques de patinage. On a aussi fait beaucoup de hors glace. On devait être créatif. On avait des thèmes chaque jour pour s’assurer aussi de ne pas perdre les acquis qu’on avait depuis le début de la saison», a-t-il mentionné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média