Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

29 octobre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Situation stable, mais la vigilance est de mise

Les efforts de la population portent fruit, mais la menace n’est pas disparue

COVID_carte_paliers

©Capture d'écran

L’Abitibi-Témiscamingue a la chance de demeurer en zone jaune grâce aux efforts de la population.

En date du 29 octobre, seuls huit cas de COVID-19 étaient encore actifs, contrairement à 35 deux semaines plus tôt, aucun nouveau cas n’avait été confirmé depuis quatre jours et personne n’était hospitalisé. Cependant, bien que la situation soit stable, la vigilance reste de mise.

Des 59 personnes touchées dans la région depuis le début de la deuxième vague, 51 personnes sont présentement considérées comme rétablies. «La situation est stable; nous sommes dans une place favorable. Ce sont les mesures que nous avons prises qui nous ont permis de rester dans le palier jaune et de limiter la transmission au sein de la région. On vous remercie pour vos efforts», a déclaré Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique.

Elle a rappelé du même souffle que pour garder la situation sous contrôle, les gens devaient continuer de respecter les règles sanitaires.

Restaurants et comportements à risque

La Dre Sobanjo a voulu rappeler l’importance de ces règles spécifiquement dans les restaurants, où des comportements à risque auraient été rapportés. Le non-respect des règles pourrait entrainer des éclosions. La région demeure l’une des seules au Québec en zone jaune. Le maintien en zone jaune permet de conserver les gyms, restaurants et nombreux autres commerces ouverts, a-t-elle rappelé. Cela permet aussi de limiter les impacts sur la santé mentale.

Même si la région pourrait se trouver sans cas actif prochainement, le niveau d’alerte des régions environnantes ne permettrait pas de passer au vert, en Abitibi-Témiscamingue, et le niveau de préalerte sera donc maintenu.

Halloween, Festival du cinéma et hockey mineur

Les événements comme l’Halloween, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue ou la reprise des matchs de la LHJMQ représentent tous des éléments de risques de transmission importants. Dre Sobanjo a rappelé l’importance du respect des règles d’hygiène, de distanciation et du nombre de personnes limité à 10 lors de rassemblements privés et de 50 pour les événements publics.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média